Ougny

De Wiki58

Description en 1827

Ougny sur la carte de Cassini
  • Commune du canton de Châtillon, située à 5 kilomètres de Châtillon, 2 myriamètres de Château Chinon, et à 20 kilomètres de Nevers, auprès des bois, dans un beau vallon, bien arrosé, où coule le ruisseau qui descend d'Aunay et va se jeter dans l'Aron. Sa population est de 210 habitants, réunis pour le culte à la paroisse de Tamnay qui a un desservant.
  • Il ne faut pas le confondre avec Chougny, commune du même canton de Châtillon.
(Source : Mémoires pour servir à l'histoire du département de la Nièvre par JF Née de la Rochelle – 1827)

Le hameau du Bout Clair

  • Ougny est constitué de plusieurs lieux-dits (hameaux) notoires comme Spouse le plus connu, ou encore Chaume Colas, Chaume Mathé, Le Lac, Laleuf... Il en a existé un autre au XIXe siècle, dénommé "Le Bouclaire", lequel de nos jours ne serait plus qu'une petite...mare ! Les cartes d'Etat-Major 1820-1866 mentionnent bien la Maison du Bout Clair, à égale distance entre Bertrix (davantage sur Aunay), Spouse et Richardot.

Le Bout Clair…donc à la limite des communes (près du cormier !), sur le chemin commune de Spouse à la Chaume de Beutrix. Bout signifiait Bois (cf. la première chapelle d’Aunay dite de Plain Bous). Le mot Bous n’était sans doute plus compris à l’époque de la fabrication de la carte d’Etat Major sinon le scribouillard aurait écrit Bous. Le Bois clair, ou de Claire ou de la Claire ou des Clercs ? Bizarrement sur une hauteur pour une maison d’où sans doute un creusement de puits important et/ou le crot à bétail nécessairement aménagé sur une couche d'argile. Ou bien encore, les habitants de cette maison allaient chercher de l’eau dans les deux étangs du Bois de Parault (voir le plan Barbier ci-dessous de 1776). En tout cas, il vaut mieux écrire Bous Clair. En 1776, Barbier a rencontré des paysans qui connaissaient encore le vieux sens de Bous qu’il a transcrit en Bois. Et la Maison du Bois Clere ou du Bois Clair (pas d’orthographe fixe au 18e siècle) existait déjà. La maison est même semble-t-il déjà dessinée sur son plan. Le Bois Clair était le nom de la seule partie boisée à l’époque, la Chaume de Beutrix étant essentiellement en pâture. (Merci à Jean-Paul Farrugia, de Crieur (Aunay-en-Bazois) pour ses précieuses informations)