Frasnay les Chanoines

De Wiki58
  • Le hameau de Frasnay possède une histoire. Il porta successivement les noms de :
Fraxinacum en 1059,
Fraxinetum en 1185,
Frasnayum en 1287,
Frasnay-les-Chanoines en 1408,
Frasnoy en 1456,
Cura de Frasnayo canonicorum en 1517.
  • Il doit son nom à la fondation d'une collégiale au 11e siècle composée de 12 chanoines et d'un doyen.
    La date exacte de la fondation de cette communauté est inconnue. La plus ancienne pièce qui en fasse mention est une sentence arbitrale du 16 février 1090, rendue par Hugues III, 37e évêque de Nevers, entre les chanoines de cette collégiale et les religieux de La Charité au sujet d'un duel qui aurait eu lieu entre eux pour des vignes appelée les déserts de Poulanges.
  • En 1764 ou 1765, l'abbé Alloury, chanoine de Saint Cyr est nommé doyen de Frasnay par M. de Tinseau, évêque de Nevers, parce que le chapitre a éludé pendant plus de 6 mois la nomination de ce doyen. En 1766, le doyenné et le chapitre de Frasnay sont réunis à la cathédrale de Saint Cyr par le même M. de Tinseau. Frasnay, qui formait la troisième baronnie relevant du duché de Nevers, perd alors son rang de chef-lieu et sonne la fin des services religieux dans son église. Le curé part résider à Saint Aubin qui devient chef-lieu de la paroisse.
  • La collégiale dont les revenus avaient été fort diminués par les évêques a donné un Saint au martyrologe : le diacre Saint Maurice.
    L'église de Frasnay détruite par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans fut rapidement et partiellement reconstruite mais ne fut achevée qu'au siècle suivant. C'est Imbert de la Platière qui en fit la dédicace le 26 juillet 1514. Il y consacra trois autels et la dédia à Saint Martin.
    Un de ses chapiteaux se trouve dans l'église de Saint-Aubin-les-Forges.

Sources : Brochure des Amis de la Charité-sur-Loire La Charité-sur-Loire Le Canton vous ouvre ses portes
Le Patrimoine des Communes de la Nièvre Flohic Éditions.

Martine NOËL (discussion) 27 décembre 2018 à 11:16 (CET)