Epiry

De Wiki58

Histoire de Epiry

"Epiry, canton de Corbigny, est situé sur un plateau, entre deux bois et deux vallons ; dont il est arrosé par l'Yonne et l'autre par un ruisseau dont on a jeté les eaux dans la cannal de La Collancelle, qui joint l'Yonne et l'Arron. On y compte 355 habitans, lesquels sont réunis pour le culte avec ceux de Sardy les Epiry, et sont placés fort avantageusement pour le commerce des bois et la culture des grains ; ce pays étant très fertile.

Le comte Roger de Bussy-Rabutin, auteur de l'Histoire amoureuse des Gaules, et quelques ouvrages historiques moins fameux, était né dans cette commune, où sans doute il possédait un château et des biens. Il fut nommé, en 1645, lieutenant du roi en Nivernais, après le décès et à la place de Léonor de Rabutin, son père, et, lors des guerees du Berry, il envoya au mois d'Avril 1651, à l'armée du roi, 52 000 rations de pain, dont les villes de Nevers et de La Charité sur Loire lui firent présent, dit-il.
La terre d'Epiry appartenait à Jean de Rabutin dès l'an 1360. Hugues de Rabutin prenait le titre de baron d'Epiry, vers 1515 et MM. de Rabutin n'ont pas cessé de prendre le titre de seigneur d'Epiry ; ce qui résulte dans leur généalogie existante dans la dictionnaire de Moréry, édition de 1759, in folio. Cependant, je trouve dans le même dictionnaire, que le Maréchal Vauban avait épousé, en 1660, Jeanne d'Onai ou d'Aunai, dame d'Epiri, fille de Claude, baron d'Epiri  ; sans doute il a voulu nommer Claude Le Pelletier d'Aunay, dont la famille est alliée à celle de l'illustre Maréchal de Vauban, et sans doute avoir acquis la terre d'Epiry".

  • Source : Mémoires pour servir à l'histoire politique et littéraire à la géographie de la Nièvre - J.B. Née de la Rochelle
  • Transcripteur : Mabalivet (discussion) 22 avril 2020 à 18:37 (CEST)


Epiry est célèbre pour son château où Vauban épousa en 1660 Jeanne d'Aunay. Le château est une tour bar-longue, autrefois entourée de fossés et précédée d'un portail fortifié, du milieu du XVème siècle. A la façade, inscription à la mémoire de Vauban, placée par ordree de Napoléon en 1809.

  • Source : Le Morvan coeur de la France - J. Bruley _ Tome III
  • Transcripteur : Mabalivet (discussion) 16 avril 2020 à 19:21 (CEST)