Planchez curés

De Wiki58

Paroisse de Planchez (Saint-Sulpice-Sévère)

  • Barthélémi,( ou Barthélemy) en 1150
  • J.Tatepart, ( ou Tatepoire) en 1466
  • Jean Baudequin, en 1506
  • Lefebvre,1670
  • Claude Vaucoret,( ou Vaulcoret), 1666 ou 1670-1694
  • Etienne Méjard,1694-1695, desservant Chaumard; à vrai dire, entre 1694 et 1696, plusieurs prêtres ont desservi : Valot, cordelier, d'Autun; Alexis, de Château-Chinon, capucin; Méjard; Marceau
  • Gabriel Moreau,1695-1696
  • Lazare Guillaume, 1696-1731 ou 1733. Enterré dans l'église, âgé de 79 ans
  • A.Laligant, 1730 ou 1731-1733;c'était le curé de Saint-Brisson, qui remplaçait le curé titulaire, sans doute malade
  • René Levitte, ( plus vraisemblablement René François, lévitte), 1733-1744
  • Jean Virely, 1740 ou 1744-1755 ;mort à 39 ans, inhumé dans le choeur. Avant lui, Eugène de Bourbon-Lancy, capucin, avait desservi un peu. De même, après lui, le père Antoine, d'Avallon, capucin, va aussi desservir quelque temps
  • Grangier, 1755 ( ou de 1755 à 1758)
  • Louis Raudot, 1755-1770; il fait refondre la cloche en 1767 qui est bénite, le 7 mai, par Philippe-François Delagrange, curé de *Montsauche. Cette cloche, cassée à la naissance du duc de Bordeaux (29 septembre 1820, sans doute d’avoir trop sonné, en célébration, AT) fut refondue, en partie, aux frais de la famille royale.
  • Jean Poulin,( ou Poulain) 1770 ou 1771-1773
  • Gautherot, 1774 ( vu les dates, il s'agirait plutôt d'un vicaire; on peut se faire la même réflexion pour certaines interférences de dates plus haut, ou certains noms, comme Grangier)
  • Lazare Dessauze,17-6- 1773-4-10-1816. Né à Chassagne (21). Il prête serment à la Constitution civile du clergé, est maire de Planchez en 1789, puis officier public. Arrêté pendant l'hiver 1792-1793, et évadé de Château-Chinon, il aura les pieds gelés dans sa fuite ( il dira plus tard la messe en sabots). Il est mort en 1818.
  • Charles Morey, ( ou Moret), curé de Corancy, dessert la paroisse pendant dix ans, 1816-1826
  • Claude-Joseph Gonin, 1826-1875. Fils d'un notaire de Saint-Bénin d'Azy, fait ses études au collège de Nevers, puis au grand séminaire d'Autun, dont il est expulsé par les troupes de Napoléon Ier et enrôlé de force dans les troupes qui font route vers la Vendée; fait prisonnier par les Anglais à La Rochelle, il parvient à sévader. Il reprend l'étude de son père, puis retourne au grand séminaire d'Autun; il devient prêtre en 1826. Vicaire à Decize un mois avant d'arriver à Planchez. Mort le 9-7-1877, à environ 86 ans.
  • Philippe Goguelat, 1875-1879. Né à Chaumard, mais originaire du hameau de Grosse par sa mère, auparavant curé de Villiers-sur-Yonne. Après avoir été curé administrateur de Planchez, est passé à Brèsves
  • Charles Mannevy, 1879-1900. Né à Saint-Germain-du-Bois, près de Tannay, ancien curé de Beuvron. Il est mort chapelain de la chapelle de Vermot dans la Drôme
  • Théodule Monin, 1901


Paroisse de Frétoy

Annexe spirituelle de Planchez, mais il y eut cependant une ancienne paroisse.

  • Jean, au XIV e s.
  • abbé Charles de Châlon, en 1506
  • Puis le curé de Planchez, au début simple desservant de Frétoy, devient titulaire de la double paroisse, en raison de l'absence des vrais titulaires. Par la suite, le curé de Planchez se lassa d'aller officier à Frétoy. A partir de 1667, les capucins de Château-Chinon desservent Frétoy, et cela jusqu'en 1790.
  • Claude Bouffechou, qui avait fait ses études à Dijon, a été le dernier des capucins concernés, et faisait fonction de curé. Il est mort en déportation à Nantes le 1-4-1794.
  • Après la Révolution, Frétoy est de nouveau rattaché à Planchez. En 1884 est créee, avec la commune, la paroisse de Lavault-de-Frétoy.
  • Lacharme, qui deviendra curé de Montaron
  • Jean Bouchoux, qui devient curé d'Arleuf en 1926.


  • Puis la paroisse redevient annexe de Planchez pour la 3è fois.

Cette liste a été établie par Alain Trinquet, d’après « Le Morvand » de Jean-François Baudiau, et complétée par Christian Bouchoux.De plus, ce qui concerne Frétoy est de Christian Bouchoux.


Extrait du livre de Jean SIMON écrit en 1883 "Statistique de la commune de Frétoy" (communication de Jean-Claude BAUDEQUIN)

Mais ce qui est à peu près certain, c'est que l'église de Frétoy fut de tout temps desservie par le curé de Planchez; elle l'était en 1506 par le curé Jean BAUDEQUIN et on la trouve toujours désignée sous cette dénomination "Paroisse de Fretoy, annexe de Planchez". Le curé de Planchez n'était que desservant. Le titulaire était, en 1506, Charles de Châlon, abbé du monastère de... juré et tuteur des églises paroissiales de Fretoy et Planchez unies ensemble.


Prêtres connus des paroisses de Planchez et Frétoy:

  • Barthélemy, 1150
  • Tatepart, 1466
  • Jean Baudequin, 1506
  • Vaulcoret de 1678 à 1695
  • Valot, Cordelier, d'Autun
  • Alexis de Château-Chinon, capucin
  • Méjard, prêtre de Chaumard
  • Marceau, curé de... l'ont desservie de 1695 à 1697
  • Lazare Guillaume, de 1697 à 1733 (inhumé dans l'église âgé de 79 ans)
  • A. Laligant, curé de Saint-Brisson, desservant de 1731 à 1733 (le curé était probablement malade)
  • René François Levitte de 1733 à 1744
  • Eugène de Bourbon -Lancy, capucin, desservant pendant quelques temps
  • Virely, de 1745 à 1755 (mort à 39 ans, inhumé dans le choeur)
  • le père Antoine, d'Avallon, capucin, desservant pendant quelques temps
  • Grangier, de 1755 à 1758
  • Raudot, de 1758 à 1770
  • Poulin, de 1770 à 1775
  • Dessauze, de 1775 à 1816
  • Morey, curé de Corancy, desservant de 1816 à 1825
  • Claude Gonin, de 1825 à 1875 (mort le 9/7/1877, âgé d'environ 86 ans et enterré au cimetière)
  • Philippe Goguelat, de 1875 à 1878 (originaire de Grosse par sa mère)
  • Mannevy, de 1878 à... (originaire de Saint Germain des Bois, près de Tannay).