Octobre 1916

De Wiki58
Guerre 1914-1918 57.jpg

Les informations du mois dans la presse départementale

  • Dimanche 1er octobre : Accident de la circulation à Decize. M. Prugnaud, facteur des postes, a été renversé par une automobile ; il souffre de plaies à la tête.
  • Vendredi 6 octobre :Suicide à La Machine de Mlle Jeanne Prétit, âgée d'environ 70 ans ; neurasthénique, elle s'est pendue à une échelle.
    On apprend la mort du soldat Michel Dupuis, survenue à l'hôpital de Commercy le 9 août dernier.
Guerre 1914-1918 131.jpg
  • Le 8 octobre : Saint-Pierre-le-Moûtier a fêté Jeanne d'Arc. À cette occasion, la Semaine Religieuse a consacré plusieurs pages à la libératrice de la ville, aidée selon la tradition de « 50000 anges descendus du ciel tout armés pour la lutte. » Une nouvelle intervention du ciel est bien nécessaire pour repousser l'envahisseur – qui n'est plus anglais mais allemand. Encore un accident au puits des Minimes à La Machine. Un coup de mine a raté et deux mineurs ont été blessés : Gilbert Rainat et Gustave Puhem.
  • Mercredi 11 octobre : Le paquebot Gallia a été torpillé en Méditerranée par un sous-marin ennemi. Il transportait environ 2000 soldats français et serbes. 1362 ont pu être sauvés. Parmi les rescapés figurent plusieurs Nivernais du 55e R.I.T., MM. Guérault, Pouquet et Béguet. Eugène Potin, de Saint-Léger-des-Vignes, est l'un des disparus.
    Un ancien officier du bataillon de Decize du 13e R.I., le chef de bataillon Henry Joseph de Pélacot, actuellement au 44e R.I., a été cité à l'ordre de la division.
    Le leader socialiste allemand Karl Liebknecht vient de dénoncer les crimes de l'armée allemande.
  • Dimanche 15 octobre : Deux Machinois ont obtenu récemment des citations pour leur conduite héroïque au front : Casimir Page, clairon au 134e R.I., et Marcel Dachet, caporal au 109e R.I.
    La Tribune alterne les articles anticléricaux et les hommages aux prêtres. De violentes attaques visent le double jeu du pape et les fulminations d'un évêque contre les incroyants. Mais, en revanche, le journal s'incline devant le courage d'un aumônier mort au front et celui de l'abbé Pacaut, brancardier infatigable.
  • Dimanche 22 octobre : Enterrement à Decize de M. Cyprien Goillot, secrétaire de la mairie depuis 1880 et secrétaire de la Caisse d'Épargne de la ville depuis 1883. Dans son discours d'adieu, M. Champeau a souligné le travail écrasant imposé à ce fonctionnaire municipal qui revenait à son bureau le dimanche pour terminer des tâches.
    Cette fois, c'est au puits des Zagots : le mineur Pierre Bornichon, âgé de 48 ans, a été pris sous un éboulement, il est gravement blessé.
    Article de La Tribune sur les femmes à l'usine.
    On apprend la mort de Louis Lavaivre, capitaine d'un Régiment de Chasseurs Alpins ; c'était le fils du colonel Lavaivre, maire de Charrin.
  • Mercredi 25 octobre : Le soldat du 54e R.I. C. Henri Guémerin, de Decize, a été tué au front.
  • Samedi 28 octobre : L'abbé Wetterlé, ex-député alsacien au Reichstag de Berlin et à la Diète d'Alsace, a prononcé à Nevers une conférence patriotique.
  • Dimanche 29 octobre : Le Machinois Charles Durand, brigadier servant dans l'Artillerie lourde, a été récompensé par une citation : « S'est offert volontairement pour porter l'ordre de tir urgent sous un violent bombardement ; s'était déjà signalé en Champagne dans un cas analogue. »
    Citation à l'ordre du corps d'armée du lieutenant observateur Odet de Jumilhac, gendre du comte de Dreux-Brézé : « Excellent observateur. Le 24 septembre 1916 a volé à faible altitude au-dessus des premières lignes ennemies, malgré un feu violent de mitrailleuses, et a réussi à rapporter des renseignements précieux. »

Texte de Pierre Volut http://histoiresdedecize.pagesperso-orange.fr/index.htm et http://lesbleuetsdecizois.blogspot.fr/ mis en page par Martine NOËL