Decize bâtiment mairie

De Wiki58
La mairie en 1911

Brève présentation de la mairie

La mairie sous un aspect plus actuel
  • Le projet de construction d'un nouvel Hôtel de Ville a été débattu pour la première fois en novembre 1900. D'autres travaux plus urgents l'ont retardé : le pont du faubourg d'Allier, l'Hôpital, la réparation de la machine des eaux...
  • En novembre 1904, une somme de 1000 F a été votée et versée à M. Camuzat, architecte à Nevers, chargé d'établir un plan et un devis. Un site a été choisi pour la future mairie : face à la Tour Guy-Coquille, à la place de l'ancien hôpital Saint-Jacques. En 1906, une commission a étudié les conditions d'expropriation des immeubles à détruire.
  • Les vieux bâtiments ont été démolis en 1907 et 1908. Le conseil municipal a alors voté une somme de 70000 F nécessaire aux premiers travaux (11-2-1909), et une provision de 182000 F (23-5-1909). L'année 1909 a été consacré au gros œuvre ; le terrassement et la maçonnerie ont été confiés à l'entreprise Moine de Decize. M. Franc, sculpteur à Nevers, a reçu commande de décorations diverses.
  • La répartition des locaux s'est faite entre les bureaux, la salle de bal, la salle de banquets et réunions et un petit salon (au premier étage), une salle de théâtre et une bibliothèque populaire dans les combles (20-8-1911). La Caisse d'Épargne de Decize a obtenu la location de plusieurs salles ouvrant sur la rue Jean-Jacques Rousseau. Des marchés ont été passés avec l'entreprise Courpied pour les escaliers, avec la société Zani de Besançon pour l'installation d'un chauffage central. Un contrat d'assurance a été souscrit auprès de la Mutuelle de la Seine et de la Seine-et-Oise.
  • L'aspect de la place Guy-Coquille a changé. Une rampe a été posée le long de la rue Jean-Jacques Rousseau ; l'escalier monumental prévu a été abandonné. Deux petits locaux servant autrefois de corps de garde et de débarras de chaque côté de la tour de l'horloge ont été détruits. Ils ont été remplacés par des niches destinées à abriter des fontaines. Un nouvel égout collecteur a été posé tout au long de la rue de la République (avril 1910).
  • En mai 1913, un équipement électrique définitif sera posé par la société Force et Lumière Électriques (18-5-1913).
  • Quant à l'ancienne mairie, vendue à la ville par Léonard Robinot en 1777, il a été décidé de la transformer en bureau de poste. Des travaux y ont été entrepris et la municipalité a proposé de la louer aux P.T.T. Le bureau de télégraphe et le téléphone y étaient déjà installés dans l'ancienne salle de classe.

Texte communiqué par Pierre Volut http://histoiresdedecize.pagesperso-orange.fr/index.htm