Arleuf curés

De Wiki58

Liste des curés de la paroisse de Arleuf (Saint Pierre ès Liens) établie par Philippe Gautheron, complétée par Alain Trinquet d’après «Le Morvand» de J-F Baudiau et par Christian Bouchoux

  • Henri Paulard, en 1542
  • Hugue Blandin, 1610 ; sans doute frère d'honorable homme Guid, marchand ( époux de Dimanche de la Proye de la Landenay), et, dans ce cas, fils de Pierre, procureur de la seigneurie de la Tournelle
  • 1628-1660: Jean DEFOSSE, fils de Simon DEFOSSE et Michelle DE DRON . Il s'agit d'une hypothèse, possible, de filiation; il peut être également le fils d'un Léonard l'Ancien
  • 1660-1684: Jean DEFOSSE dit le jeune, fils de Jean DEFOSSE et Lazotte TRINQUET, neveu du précédent
  • 1684-1731: François MARTIN, fils de Gilbert MARTIN , maître marchand et Françoise LA PROYE, né vers 1658, sans doute à Villapourçon, mort à Arleuf 8-6-1731
  • Jean Martin, 1731-1758; neveu du précédent, et fils de Mtre Jean Martin, marchand, et de Jeanne Derangère. Il est né le 18-12-1697 à Villapourçon. Vicaire, puis curé d'Arleuf, il y est mort le 28-2-1758 (à ce titre, il ne peut avoir signé des actes en 1759)
  • 1758-1792: Jean-Baptiste-Marie BERTHAULT, fils de Jean BERTHAULT, maître marchand de bois, et Reine MARTIN sœur du curé précédent. Curé d’Arleuf pendant 34 ans, fut honoré du titre d’archiprêtre. Réfractaire au serment constitutionnel, il fut arrêté, emprisonné à Nevers, puis transporté à Brest par la Loire, il y mourut avec son frère Michel, curé de Glux, à l’âge de soixante-trois ans. Les renseignements de Baudiau sont complètement inexacts sur ce point: vraisemblablement, le curé d'Arleuf est mort en 1794 avant d'arriver à Brest, et son corps aurait été jeté à la mer; quant à son frère, Michel, il a survécu, a été libéré en mars 1795, est revenu à Arleuf (il y a des preuves de témoins et les délibérations municipales), et reviendra mourir à Glux après le Concordat.
  • Jean-Baptiste-Alain Barrillot ou Barillot , intrus, 25 mars 1792, puis chirurgien de l’armée révolutionnaire, et enfin nommé, en 1806, curé de Châteauneuf, où il mourut.
  • Jean-Baptiste Bondeau, 1803-1805; la situation est en fait plus compliquée, puisqu'il y a eu un moment donné une situation de schisme avec deux curés d'obédiences différentes, ce qui demanderait une remise à plat de cette liste
  • Regnard, 1805
  • Demommerot, 1813 ; il est transféré à Saint Saulge
  • Pétitier, 1823 ; il passe à Brinon les Allemands
  • M. Pratmel, ancien curé de Villapourçon, lui succède en 1850 jusqu'en 1882
  • ....-1872 : BRUANDET, vicaire nommé curé de Lamenay
  • 1872-.... : VICQ, vicaire
  • Pannetier


Liste complétée grâce aux dépouillements effectués par les bénévoles de GenNièvre