Source Lazare François

De Wiki58

Situation géographique et historique

  • Aux limites du Morvan et à environ un kilomètre à l’est du village d’Anthien, au lieu-dit le Champ-Thomas, sur le territoire de la commune de Pouques-Lormes naît à une grande profondeur et par plusieurs soulèvements du sol, la Source Lazare François. Elle sourd au milieu d’une prairie, non loin des bois à 270 mètres d’altitude.
    Il se pourrait que les Romains aient connu cette source car ils exploitaient la plupart de nos eaux minérales. Rien ne permet d’affirmer cette hypothèse mais plusieurs voies romaines importantes, notamment la grande voie consulaire de Lyon à Boulogne par Lutèce, et qui fut construite par Tipsanius Agrippa, gendre d’Auguste, passait tout près d’Anthien. Des objets et des monnaies d’époque gallo-romaine auraient même été découverts sur le territoire de la commune.
    Quoi qu’il en soit, cette source est restée complètement inexploitée jusqu’à ce que M. François, agriculteur et propriétaire du terrain où elle émerge, remarque que les animaux paissant dans la prairie recherchent cette eau avec beaucoup d’intérêt. Sa saveur nettement amère et salée, l’abondance de ses dépôts salins abandonnés par évaporation laissent supposer que cette eau possède des propriétés thérapeutiques actives.
    Les habitants du pays la consomme pour ses effets laxatifs et dépuratifs. Grâce au succès obtenu, la réputation de la Source Lazare François s’étend rapidement, devient d’un usage courant dans toute la région et les malades guéris par son emploi sont nombreux.
Forage de la source en 1899
Captage intérieur de la source
Captage extérieur de la source
Vue de l'ensemble de la source

Composition de l’eau, aménagement et conditions d’exploitation de la source

  • Les résultats d’analyse ci-dessous réalisés en 1900 à l’École Nationale des Mines sous la direction de M. Adolphe Carnot montrent la forte minéralisation de l’eau.
Acide carbonique libre……………… 0,0114 gr
Bicarbonate de calcium…………….. 0,9332 gr
Sulfate de calcium…………………... 0,8160 gr
Silice………………………………….. 0,0130 gr
Sulfate de magnésium……………… 3,5955 gr
Sulfate de potassium……………….. 0,1760 gr
Sulfate de sodium…………………… 0,2347 gr
Azotate de sodium………………….. traces notables
Chlorure de sodium…………………. 0,0668 gr
Chlorure de lithium………………….. 0,0085 gr
Matières organiques………………… 0,0035 gr
Soit une minéralisation totale de 5,8586 gr par litre, minéralisation rarement atteinte par les eaux minérales les plus renommées, ce qui fait de cette eau une eau jusqu’à présent unique et très équilibrée dans le dosage de ses constituants.
L’exploitation et la vente de l’eau minérale de la Source Lazare François qui étaient en instance depuis 1900 sont autorisées par l’État le 8 mars 1901 pour une durée de 30 ans, après un avis favorable de l’Académie de Médecine. La source est particulièrement aménagée pour éviter tous risques de pollution par des matières nuisibles. L’écoulement y est constant et la source est protégée par les constructions et abris nécessaires. L’embouteillage se fait à la source même sous le contrôle permanent du propriétaire et toutes les prescriptions administratives et recommandations des conseils d’hygiène relatives à l’exploitation des eaux minérales sont scrupuleusement respectées.

Action sur l’organisme de l’eau prise en boisson

1. L’action du sulfate de magnésium, sel dont l’action est douce, sûre et exempte d’inconvénients quelconques est à la fois purgative et laxative à la prise d’au moins une bouteille entière.
2. L’action des sels de calcium rend l’eau rafraîchissante, dépurative, diurétique et propre à briser et à dissoudre les calculs urinaires. Ils favorisent la sécrétion biliaire et donnent à l’eau une action sédative.
3. L’action des sels de lithium dissout l’acide urique et favorise la diurèse.

Action thérapeutique de l’eau prise en boisson

1. L’évacuation des matières, des gaz, de la bile et des déchets alimentaires sont le premier résultat de l’emploi de l’eau de la Source Lazare François. L’intestin et l’estomac se trouvent ainsi débarrassés de leurs résidus et des microbes nuisibles qui y vivent en grand nombre.
2. Les effets dépuratifs améliorent notablement et rapidement les troubles digestifs, respiratoires, circulatoires et nerveux occasionnés par les produits de décomposition alimentaire ou organique.
3. L’eau d’Anthien est une eau éminemment décongestionnante. Pour exemple, les désagréments liés à l’arthritisme disparaissent rapidement sous l’influence de cette eau.
4. Cette eau a également un effet sur la digestion qui devient plus rapide et plus régulière. L’appétit revient et avec lui le sommeil, le courage et la force.
5. Elle agit aussi sur le foie car la sécrétion biliaire est fortement accrue. Les calculs biliaires sont dissous et éliminés.
6. Son action est visible sur les reins et les voies urinaires. Les toxines urinaires sont fortement éliminées ainsi que l’acide urique. Les calculs rénaux sont dissous et tous les principes irritants des voies urinaires sont entraînés par la consommation de l’eau.
7. Le sang est débarrassé de ses impuretés et de ses résidus.

Affections où l’eau est indiquée

1. Affections des voies digestives, prévention de l’appendicite.
2. Affections du foie et des voies biliaires.
3. Affections des reins et des voies génito-urinaires.
4. Affections cutanées chroniques tels que les eczémas, l’impétigo, l’acné, la furonculose….
5. Affections chroniques du système nerveux telles les congestions cérébrales ou méningées, hémiplégies, paraplégies, paralysies diverses….
6. Maladies de la nutrition telles que l’obésité, la goutte, le diabète, l’arthritisme, les rhumatismes chroniques.

Affections où l’eau est contre-indiquées

  • L’eau n’a, pour ainsi dire, aucune contre-indication si ce n’est qu’en cas de rétention d’urine accidentelle survenant au cours d’une affection des voies urinaires. Une fois le problème traité l’eau d’Anthien peut de nouveau être consommée.

Mode d’emploi de l’eau

  • L’eau doit être prise soit au moment des recrudescences de la maladie, soit systématiquement à chaque changement de saison, ou tout au moins deux fois par an, au printemps et à l’automne, pendant un mois chaque fois. Mieux vaut ne pas attendre des complications qui pourraient créer un état définitivement incurable, la prévention est donc de mise.
    L’eau étant très active il est vivement conseillé de consulter son médecin avant d’en consommer. Elle doit être prise à jeun, par verres de demi-heure en demi-heure ou par demi-verres de quart d’heure en quart d’heure. La dose journalière varie d’une demi-bouteille à une bouteille, cette dernière étant la plus usuelle.


Etiquette publicitaire
  • L’eau d’Anthien ne s’altère ni par la mise en bouteille ni par le transport. Elle se conserve indéfiniment en bouteilles. Elle se trouve chez les dépositaires d’eaux minérales et dans toutes les bonnes pharmacies. On peut se la procurer directement à la Source Lazare François à Anthien. Le prix, en gare de départ, est de :
27 fr. 50 par caisse de 50 bouteilles.
18 fr. par caisse de 30 bouteilles.


  • La source fut forée en 1899 ; sa première période d’exploitation fut en1901 ; sa cessation d’activités en 1909.
  • Le pic de production fut de 2267 bouteilles en 1901.

Images : Patrimoine d’Anthien et Delcampe
Sources : Patrimoine d’Anthien.
Notice sur l’eau minérale d’Anthien par le Dr Lallier de Tannay. A. Wallon imprimeur-éditeur 1902.

Martine NOËL mars 2018