Révolution-Nièvre régicide

De Wiki58

La Nièvre régicide

  • Le procès de Louis XVI a débuté le 15 janvier 1793 et les députés de la Convention nationale ont eu à se prononcer sur deux questions :
    • 1° « Louis Capet est-il coupable de conspiration contre la liberté publique et d'attentats contre la sûreté générale de l'État, oui ou non ? »
    • 2° « Le jugement de la Convention nationale contre Louis Capet sera-t-il soumis à la ratification du peuple, oui ou non ? »
  • Chaque département s’étant exprimé, les députés doivent répondre depuis la tribune à la troisième question :
    • 3°« Quelle peine sera infligée à Louis ? »
  • Suite à l’intervention du député de Haute Garonne Jean-Baptiste Mailhe, il est décidé de poser une quatrième question :
    • 4° « Y aura-t-il un sursis à l'exécution du jugement de Louis Capet ? » et qu'il sera répondu par oui ou par non.
  • L'appel nominal a lieu par ordre alphabétique de département en commençant par le Gers.



  • Six des sept représentants de la Nièvre s’étant exprimés en faveur de la mort, placent le département parmi les plus régicides en compagnie de Paris, le Puy de Dôme, le Nord, la Haute Marne, la Dordogne, la Sarthe, la Marne, l’Oise et la Gironde.



'source' : http://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_nationale
--m mirault 21 novembre 2008 à 21:10 (UTC)