Ourouër château

De Wiki58

Château de Nyon

L'ancienne résidence seigneuriale du XVIIème siècle, nichée au creux d'un vallon, a subi quelques modifications au XVIIIème siècle mais est bien conservée. Un beau jardin et un parc aux arbres séculaires l'entourent.

Le corps principal du logis, qui est la partie la plus ancienne et n'a qu'un étage, est prolongé à l'ouest par un pavillon, de construction plus récente, à deux étages. La façade nord possède un escalier semi-circulaire avec une belle rampe en fer. Au dessus de la porte de l'escalier, on remarque un écusson dont les armoiries ont été grattées. La façade sud, de niveau avec le parc, est précédée d'une terrasse avec une belle grille.

Une conduite d'eau, partant de la fontaine des Rapins, située à environ quinze cents mètres à l'est, alimentait le château dont le sous-sol est voûté en cintre surbaissé.

A l'intérieur, outre des archives importantes, on trouvait en 1898 des tableaux, des armes et divers objets qui rappellent le souvenir de M. Ernest Moret, ancien capitaine de frégate, officier de la légion d'Honneur, maire d'Ourouër et l'un des propriétaires du château. Jadis existait une chapelle. Diverses ordonnances des évêques de Nevers autorisèrent la célébration de la messe dans cette chapelle dont on ignore l'emplacement exact et dont il n'est plus parlé après 1748. [1]

Après la Révolution, le château de Nyon fut la propriété de la famille Moret [2] jusqu'en 1918 .

Ensuite, M. Boissonnet en fut le propriétaire. Depuis 1956, il appartient à la famille Henry. La propriétaire actuelle, Mme Catherine Henry, propose des chambres d'hôtes et un gîte aménagé dans les communs.[3]


  • Transcription: Françoise Braun, avril 2021
  • Publication Praynal (discussion) 26 avril 2021 à 13:19 (CEST)

Notes et références

Notes


References

  1. Xx Carré, instituteur à Ourouër, Mémoire de la Société Académique du Nivernais, tome VII, 1898
  2. Jean Baptiste Moret et Jeanne Edmée Sallonnyer de Nyon, fille de Pierre, seigneur de Nyon, eurent pour fils Joseph François qui épousa sa cousine issue de germain Adèle Rossin, fille d'Antoine Edme et Marie Jeanne Jacque Sallonnyer elle même fille de Louis, dernier seigneur de Nyon.
  3. http://www.chateaudenyon.com