Moissy Moulinot château

De Wiki58

Après avoir été la propriété des Chastellux (Jean de Chastellux qui meurt en 1333 était seigneur de Bazoches, Moissy et Chitry), des La Perrière puis des Veilhan, le château de Moissy Moulinot échoit par alliance en 1667 à César Louis du Puy, baron d'Avrigny.
En 1731, il est acquis par Barthélemy Guillaume de Sermizelles qui avait épousé en 1720 Marie-Anne Mérat, fille de Charles Mérat, substitut au procureur du roi à Auxerre, et d'Anne Bouchet de Bazoches.
En 1831, une des descendantes de Barthélemy Guillaume de Sermizelles, peut être Me de Goy, vend le domaine à la famille Perrier originaire de Château Chinon.
Après la mort de Germain Perrier en 1916, le château et la terre de Moissy sont revendus à la famille Billardon qui l'a cédé depuis à Mr et Me Duffour, les actuels propriétaires.

Photo Anne Marie Milon 2019

Le château, comme le logis annexe, est une construction homogène de la première moitié du XVIIe siècle.
En revanche, le bâtiment nord des communs, sans doute plus tardif, a été agrandi après 1835, date du cadastre ancien. A la même époque fut détruite la tour circulaire qui faisait pendant au colombier, au sud.
Un portail couvert, précédé d'une allée axiale rectiligne bordée de tilleuls, donne accès à la cour antérieure.
Bâtiment d'habitation de plan rectangulaire flanqué de deux pavillons sur les angles postérieurs ; logis annexe, plus bas, situé au même alignement, au nord, le bâtiment allongé des communs, en retour d'équerre, ferme la cour au nord.
Il abrite sous le même toit logement de domestiques, remise, granges et écuries. La porte charretière gauche est couverte d'un arc en anse de panier, celle de droite s'ouvre sous un arc en plein cintre.
Colombier de plan circulaire à l'ouest du château, en bordure de la voie communale 6. Sous la remise couverte implantée à gauche de la cour, une échelle de meunier donne accès au comble d'un long bâtiment de dépendance contigu (ancienne ferme du château ?).
Puits à margelle circulaire en pierre de taille, monolithe, sous la remise. Les étages du logis, simples en profondeur, sont desservis par un escalier central; cheminée monumentale engagée dans le mur droit, au rez de chaussée, enduit à la chaux et badigeon bleu dans la cage de l'escalier.


Source: chateau-fort-manoir-chateau.eu