Mars 1917

De Wiki58
Guerre 1914-1918 57.jpg
Femmes anglaises à l’usine

Les informations dans la presse départementale

  • Jeudi 1er mars : Les femmes anglaises employées aux armées en France bénéficient de conditions avantageuses : recrutées à partir de l'âge de 20 ans, pour des engagements d'une durée de 12 mois, un logement en hôtel, un salaire de 25 francs par semaine (et 65 francs pour les surintendantes).
    L'État-Major de la subdivision de Nevers recrute des dames secrétaires.
    L'armée va effectuer une surveillance plus stricte des petites annonces, car elles pourraient servir de correspondance secrète pour les agents de l'ennemi.
  • Samedi 3 mars : Charles Roquelle, de Druy-Parigny, a obtenu une promotion : il est maintenant vétérinaire aide-major au 59e Régiment d'Artillerie.
  • Dimanche 4 mars : Les autorités américaines viennent de découvrir un complot allemand contre leur pays. Par l'intermédiaire de l'ambassadeur allemand aux Etats-Unis Bernstroff et du secrétaire Zimmermann, les militaires allemands prévenaient leur représentant à Mexico Von Eckart que la guerre sous-marine allait être intensifiée. Un second complot organisé par un certain Fritz Kolb visait à tuer le président Wilson.
    Distribution de cartes de pain.
    Les autorités préparent la visite des exemptés et réformés n°2 avant la mobilisation des classes de 1894 à 1914 incluses. La classe 1918 sera bientôt appelée par anticipation.
  • Lundi 12 mars : Le comte de Zeppelin vient de mourir. Il était le promoteur de ces ballons dirigeables qui portent son nom et qui ont terrorisé Paris et Londres depuis trois ans.
    L'armée anglaise vient de s'emparer de Bagdad.
Révolution à Pétrograd
  • Mercredi 14 mars : À Petrograd, la Douma a été suspendue. La Révolution russe commence.
  • Vendredi 16 mars : Victime de son courage. Devant la gare de Decize, un cheval qui était attelé à un tombereau s'est emballé, affolé par le sifflet d'une locomotive. M. Guyard, ouvrier chez M. Boigues, a voulu l'arrêter. Le tombereau lui est passé sur le corps ; il a la cuisse brisée.
  • Dimanche 18 mars : Le tsar Nicolas II abdique. Un gouvernement provisoire est constitué par le prince Lvov et M. Kerenski.
    En France, démission du général Lyautey, ministre de la Guerre.
    Succès en Picardie. L'armée anglaise entre à Bapaume. Nos troupes sont à Roye, Lassigny et Noyon.
    20 kilomètres de front ont été conquis.
  • Mercredi 21 mars : En France, le nouveau ministère est présidé par M. Ribot. M. Painlevé est ministre de la guerre, le socialiste Albert Thomas devient ministre de l'armement.
    À Nevers doit être créée une grande usine de construction de wagons.
  • Dimanche 25 mars : Les Etats-Unis préparent la guerre (projet soutenu par M. Harding). Ils vont installer des bases navales sur les côtes françaises et anglaises, acheminer en Europe une quantité illimitée de munitions et accorder aux Alliés un crédit de cinq milliards de dollars.
    À Petrograd, le tsar et sa famille ont été arrêtés.
  • Vendredi 30 mars : L'armée française reprend Bapaume, mais des munitions entreposées à l'Hôtel de Ville explosent ; il y a de nombreuses victimes, dont plusieurs élus locaux.

Texte de Pierre Volut http://histoiresdedecize.pagesperso-orange.fr/index.htm et http://lesbleuetsdecizois.blogspot.fr/ mis en page par Martine NOËL 21 mars 2017