Ixeure

De Wiki58
l'Ixeure au pont d'Izy

Dans le Dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies. 3, E-K / publié chez Hachette entre 1890 et 1905 sous la direction de Paul Joanne, on parle de l’Ixeure en ces termes :


IXEURE : Izeure, Yxeure, et non pas Lixeure ou Lizeure, par incorporation de l’article. Ruisseau du département de la Nièvre, du bassin de la Loire, dans une contrée oolithique avant tout avec recoins de terrain permien, de terrain houiller, de lias, de terrain tertiaire, prend sa source à Lichy. Née au pied de hauteurs boisées de 350 à 433m, faite entre l’Aron et la Nièvre, dans la contrée appelée les Amognes, l’Ixeure coule vers le SO, en faisant tourner des moulins presque dès sa source. Elle passe à Bona, puis au bas de Saint Benin d’Azy, qui fut la capitale des dites Amognes ; elle reçoit le ruisseau des Forges, laisse à droite La Fermeté, absorbe la Sardolle, et s’engloutit dans la Loire, rive droite, à Imphy, par 179m au-dessus des mers. C’est, dit Ardouin-Dumazet, l’Ixeure qui, grâce à une chute puissante à son arrivée en Loire, a été la cause première de l’établissement des grandes forges d’Imphy. Cours 23.200m. Bassin 17.580ha. Eaux ordinaires 350 litres, crues 9 mètres cubes, 14 moulins à blé, forges et aciéries d’Imphy ; 4 moulins sur le ruisseau des Forges. On l’appelle dans des anciens documents Surra (1342), Lixurre (1450), Lixura (1478) : le vrai nom serait donc, probablement, la Sure ou Surre.


On peut rajouter que :

  • Cette rivière prend sa source à Lichy sur le territoire de la commune de Bona à 291 m d’altitude et se jette, 27 km plus loin, dans la Loire au niveau d’Imphy à 179 m d’altitude. Sa pente moyenne est donc de l’ordre de 0,3 %.
  • Elle traverse successivement les communes de Bona, Saint Firmin, Saint Benin d’Azy, Saint Jean aux Amognes, La Fermeté et Imphy.
  • Elle reçoit comme affluents, par la droite, les ruisseaux de Savouy, des Forges et de la Fontaine des Doués.
  • Elle reçoit par la gauche, les eaux des ruisseaux de la Noue, de la Prairie et de l’étang Moussy ainsi que celles de la rivière Sardolles.
  • Sur la carte de Cassini, on dénombre une quinzaine de moulins disposés le long de son cours, parmi lesquels ceux de Galéran, de Montat, de Paillot, de la Guienne, de la Forge, du Pont d’Izy, de Francon et de Chazeaux.
  • Parmi les ponts qui franchissent l’Ixeure, on peut citer, le pont de Paillot, le pont de la Guienne, le pont des Carreaux, le pont d’Izy, le pont des Eclats.
  • L’Ixeure remplit les douves du château de Prye situé sur la commune de La Fermeté.


Le service de l’eau du Conseil général de la Nièvre indique dans une brochure dont les données datent de juin 2005 que :

  • les eaux de l’Ixeure présentent une qualité générale plutôt moyenne. La contamination par les nitrates est clairement mise en évidence. L’impact de l’agriculture se fait donc sentir. Les taux d’oxygène dissous en période d’étiage sont souvent bas.
  • l’Ixeure étant un cours d’eau réactif et puissant, les pollutions par le phosphore total ainsi que les particules en suspension sont récurrentes notamment en période de hautes eaux, à cause de l’érosion des berges.
  • l’IBGN (Indice Biologique Global Normalisé) montre une très bonne qualité biologique.
  • l’indice IBD (Indice Biologique Diatomée) indique une tendance à l’eutrophisation et un milieu chargé en matière organique.


--m mirault 5 janvier 2009 à 16:40 (UTC)