Imbart de Latour Georges

De Wiki58
JB Georges Imbart de Latour
  • Jean Baptiste Georges Imbart de La Tour est né à Paris le 20 Mai 1865. C'est le deuxième garçon de Jean-Baptiste et de Julie Nathalie Descrimes.
  • On peut penser que , comme ses frères Pierre Gilbert Jean Marie et Jacques Jean Baptiste, il fit ses études à Stanislas, Paris. Il participera d'ailleurs quelques années plus tard aux fêtes du centenaire du Collège(il y interprète Wagner).
  • Régulièrement d'ailleurs, et en remerciements au prêtre de l’Église st Roch qui l'a soutenu financièrement à ses débuts, il ira assurer un Service Musical dans cette église.
  • Ses parents , qui le destinent à une carrière militaire(Georges fut admis à St Cyr, mais une chute de cheval l'empêcha de continuer) sont plutôt déçus de le voir s'orienter vers une carrière de saltimbanque... Jugez plutôt :
  • Arrivé second au Conservatoire en 1888, il est premier prix de chanson d'opéra en 1890 à Paris. Sa carrière débute vraiment en 1892 à Genève dans « les Huguenots », puis comme premier ténor à « La Monnaie », à Bruxelles. Toujours très apprécié en 1896(Le Ménestrel du 24/11/1896).
  • Ses interprétations dans « Aïda », « Roméo », « Tannhaüser », « La Walkyrie », « Lohengrin », « Tristan et Yseult » (1899), « L'Or du Rhin », « Le Crépuscule des Dieux » en 1902 marquent encore de nos jours les férus de Wagner.

« L'anneau de Niebelungen » fut le couronnement en 1903, toujours au théâtre de la Monnaie, à Bruxelles.(voir entre autres articles Comedia du 15/11/1909).

  • Chef ténor vers 1902 à l'Opéra Comique, où il entra en 1893. Il se fait remarquer dans « Carmen » (rôle de Don José) et dans «  Lakmé »(rôle de Gérald)

. Création de « Fervaal » du Maître Vincent D'Indy, qui le tenait en haute estime.

  • Les tournées se succèdent (États-Unis, où il ne se plait pas), Marseille (1906), Lyon (1907) où il semble qu'il ait commencé à avoir des problèmes de voix.
  • Henry Bordeaux (p.207 : Paris Aller-retour) laisse penser que ce fut en patinant sur un lac gelé..le Marais Noir , en 1906.

Ses cachets augmenteront régulièrement, passant de 300,00 francs vers 1888 à 4000,00francs vers 1896.

  • Il se marie en 1902 avec Marie Anna Hurel, fille de Pierre Étienne et de Marie Alcide Poussin. Il est alors déjà qualifié d'Officier de l'Instruction Publique.
  • En Mars 1908, il est nommé professeur d'esthétique de l'Art Lyrique au Conservatoire de Paris. Quelques causeries au Théâtre Antoine sur l'Opéra Français (Décembre 1909).

Il donne sa démission en 1911 de Professeur de Chant du Conservatoire.

  • Il se retire dans la solitude de sa villa « les Mouches », près de Bouillon Sur le-Ilmois,où il séjournait régulièrement et meurt d'un arrêt cardiaque le 07 Septembre 1911,à 15 Heures,lui aussi à l'âge de 46 ans, comme son frère Jacques jean-Baptiste.

Sa carrière de Ténor, universelle et reconnue, lui permette (sûrement) de figurer dans le Wiki58, ne serait-ce que par ses origines paternelles. Vous pouvez l'écouter et parrainer éventuellement sa voix sur Gallica.., ce me semble.


Article de Pierre Imbart-Latour en mai 2010