Dauvergne Louis

De Wiki58
Louis Dauvergne
Tombeau à Montapas
  • Louis Dauvergne est né à Rouy le 26 mars 1828. Il est le fils de François Dauvergne propriétaire fermier au château de Vesvres et de Claudine Bouze.
  • Il commence ses études au séminaire de Corbigny et les termine au collège de Nevers, sous M. Thomassin. À cette époque, en raison de la faiblesse de sa constitution, il fut, sur l'avis des médecins, envoyé dans le midi.
  • Il passe deux ans à Rome, et c'est là qu'en face des œuvres des grands maîtres de la peinture, il prononce, comme un de ses devanciers : Anch'io son' pittore(1) ; puis il va en Afrique, où sa santé se rétablit complètement.
  • Destiné par son père à l'agriculture, il reste pendant quelque temps dans la Nièvre, mais sa passion pour les arts l'emporte. Il part pour Paris où il entre dans l'atelier de Thomas Couture connu, notamment, pour l'un de ses chefs-d’œuvre « Les Romains de la décadence », peinture réalisée en 1847.
  • Pendant trente ans, Louis Dauvergne fait de l'art dans le sens le plus exclusif du mot, il expose régulièrement aux Salons jusqu'en 1890 et est l'ami et le conseil des plus grandes sommités artistiques.
  • Célibataire et sans descendance, il retrouve son père au château du Petit-Bussy à Saint-Maurice où il est fermier.
  • Louis Dauvergne peint pendant de nombreuses années dans cette commune. Une grange appelée « la grange aux peintures » subsiste sur les berges de l'ancien étang de Bicherolle.
  • Son œuvre est constituée en majeure partie de paysages et de nus. Ce peintre oublié peignait uniquement par plaisir, la fortune laissée par ses parents lui permettant de vivre sans se soucier du lendemain.
  • À la mort de son père en 1861, il achète une maison à Saint-Saulge. En 1894 il se rapproche de sa sœur qui habite Nevers.
  • Louis Dauvergne meurt à Nevers le 31 juillet 1899 au 4 place de la République et est enterré au cimetière de Montapas. Il était notamment allié aux familles Vagne, Cornu, Ligeret, Perrot.

  • Quelques œuvres de Louis Dauvergne :

(1) Expression italienne signifiant : « et moi aussi je suis peintre ! »

  • Source : Le Journal de la Nièvre édition du 2 août 1899.
    Site bduquesne.

  • Images : Sites Montapas, Arcadja. Le blog de mcbalson.