Décembre 1916

De Wiki58
Guerre 1914-1918 57.jpg
Guerre 1914-1918 144.jpg

Les informations du mois dans la presse départementale

  • Vendredi 1er décembre : La ville de Chicago prépare des journées de manifestations et quêtes en faveur des Alliés.
  • Dimanche 3 décembre : L'artilleur Jean Bezard, de Devay, a obtenu une citation : « Ayant eu son caporal-chef blessé à ses côtés, a pris le commandement de la pièce et a continué le combat malgré l'absence de tout gradé. »
    On recrute des ouvrières dans les usines ; par exemple l'école de pyrotechnie de Bourges offre 50 emplois féminins.
    Une baïonnette a été perdue à La Machine...
  • Vendredi 8 décembre : Article de La Tribune sur le rôle des femmes dans les bureaux et les dépôts de l'armée et sur les ecclésiastiques sous les drapeaux (ils sont 16021 dans les services sanitaires).
  • Dimanche 10 décembre : On apprend la mort au champ d'honneur de Jean-Marie Marquet, de La Machine, le 9 août dernier.
  • Mercredi 13 décembre : Lloyd George constitue le nouveau ministère anglais.
  • Vendredi 15 décembre : Nouveau ministère à Paris. Aristide Briand est président du conseil. Le général Lyautey ministre de la guerre, le général Joffre conserve le haut commandement interallié et il cède son commandement au général Nivelle.
    Trois citations de militaires machinois à l'ordre de la division :
- Albert Garilland, fils de l'ancien pharmacien de la ville : « Médecin auxiliaire très actif, est allé chercher des blessés en première ligne.
- Jules Jandot, du 3e régiment du Génie, a effectué des travaux de déblaiement d'un abri dans lequel deux officiers étaient ensevelis.
- Jean Vincent, canonnier servant a assuré l'approvisionnement en munitions sous un violent bombardement.
  • Mercredi 20 décembre : La vie devient de plus en plus chère. Pénuries de charbon et de lait.
  • Vendredi 22 décembre : La Tribune paraît aujourd'hui sur papier rose. Nuance d'espoir ou bizarrerie des fournitures de papier.
  • Vendredi 29 décembre : Le général Joffre est élevé au titre de maréchal de France, la plus haute distinction militaire.
  • Dimanche 31 décembre : Citation à l'ordre de la division du Machinois Achille Tardivon, du 39e régiment d'Artillerie : chargé des liaisons téléphoniques dans une tranchée, «  renversé par un obus de gros calibre, a continué son service bien que légèrement meurtri. »
    Georges Fontaine, de Decize, mobilisé au 152e R.I. comme brancardier a obtenu également une citation.

Texte de Pierre Volut http://histoiresdedecize.pagesperso-orange.fr/index.htm et http://lesbleuetsdecizois.blogspot.fr/ mis en page par Martine NOËL