Alixand

De Wiki58
D'azur, au chevron d'argent, accompagné de trois étoiles du même


Seigneur de Bruères, de Maux, de Chandiou, de Villecourt, de Vasselange, des Aigues, de Prugnat, de Cuffier, du Monceau, de Glone (Châtellenies de Decize, de Moulins Engilbert et de Châteauneuf-sur-Allier).
Cette famille est, le plus souvent pour les hommes, composée d'avocats, de conseillers. On retrouve leurs traces dans de nombreux écrits

Quelques membres de la famille et quelques anecdotes

  • Noble Gilbert Alixand, conseiller du roi, président en la Chambre des Comptes de Nevers, contre Edme Casseau, laboureur ... demeurant en la paroisse de Ville les Anlezy: rebellion contre un huissier royal (5 décembre 1665)
  • Sentence civile en faveur de damoiselle Marguerite Alixand, veuve de noble Philbert Sallonyer, vivant maître des comptes à Nevers, et noble Gilbert Alixand président en la Chambre des Comptes dudit Nevers, héritiers de damoiselle Gabrielle du Monceau, leur mère, contre Nicolas Palierne ... (8 avril 1669)
  • Noble Antoine Alixand conseiller du roi au présidial, contre noble Charles VYAU, conseiller du roi, lieutenant-assesseur audict baillage, qui lui avait "fait la nique et plusieurs morgues" sous la halle de Saint Pierre le Moutier et se seroit escrié à trois différentes fois que "ledict Alixand estoit un fol et un coquin" (11 avril 1669)
  • Sentence civile en faveur de damoiselle Huguette Alixand, veuve de François du Crest, écuyer, et héritière testamentaire de François du Crest, leur fils, contre Pierre du Crest, écuyer, sieur de Chizy, fils et héritier de Hugues du Crest, écuyer, seigneur dudit lieu, et neveu du défunt mari de ladite Huguette Alixand (24 avril 1671)
  • Récusation par Me Marc Godard, prêtre, curé de Chaluzy, dans un procès entre lui et M. Jean Arquier, prêtre, curé de Lichy, pour raison de la possession de ladite cure de Chaluzy, contre M. [Pierre] Alixand, conseiller au présidial, qui était 1er frère de noble François Alixand, docteur en médecine, marie de demoiseille Marie Billault, fille de Me Simon Billault, notaire royal à Nevers, beau-frère dudit Arquier, et 2è cousin de Me François Sallonnyer, prêtre, curé de Saint Cy Fertrève, damoiselle Françoise Sallonnyer, sa mère, étant tante dudit Sallonnyer, contre lequel le requérant avait révoqué, le 24 janvier précédent, une permutation qu'il avait faite de la cure de Chaluzy pour celle de Saint Cy Fertrève, permutation "extorquée par les artifices du sieur Pierre" (rejetée par jugement du 11 septembre 1671)
  • Sentence civile en faveur de Me François Alixand, seigneur de Chandiou, conseiller du roy et son médecin en la ville de Nevers, y demeurant, contre Henry Limozin, maître chirurgien-juré en ladite ville de Nevers et les maîtres chirurgiens-jurés de la même ville... (28 mai 1698)
  • Sentence civile en faveur de Me Jean Rebreget, lieutenant en la chatellenie de Moulins Engilbert, ci-devant fermier de la seigneurie de Chandiou, contre Me François Alixand, seigneur dudit Chandiou, conseiller du roi, garde du scel en la maîtrise royale des eaux et forets du Nivernais et du Donziais (13 janvier 1707)
  • Marie Anne Jollivet, domestique, contre noble Pierre Alixand, conseiller du roi, lieutenant criminel au baillage et et siège présidial de Saint Pierre le Moutier: débauche, grossesse (22 janvier 1718)
  • Partage par Jacques Charles Alixand de Maux, conseiller du roi au baillage et siège présidial de Saint Pierre le Moutier, et dame Claude Madeleine VAILLANT sa femme, de leur future succession entre François Alixand, Marie Alixand et Marguerite Alixand, leurs enfants (Nevers, 20 janvier 1748)


Sources:

  • wikipedia.fr
  • Inventaire sommaire des AD58 antérieures à 1790, M. de Flamare, tome 1


Praynal (discussion) 12 mai 2018 à 20:17 (CEST)