Vielmanay

De Wiki58

Le chêne de La Potence

Le chêne de La Potence

Bien caché à l’abri des regards, à mi-chemin du château des Pivotins et celui de la Fontaine, c’est un monument historique de la commune de Vielmanay. C’est au lieu-dit La Potence, au bord d’un petit étang poissonneux, que ce chêne plusieurs fois centenaire, voire millénaire, règne majestueusement.

  • Une envergure de trente mètres : Datant très certainement du Moyen-Âge, cet arbre impressionnant par sa largeur possède une envergure d’une trentaine de mètres. Sa circonférence avoisine les quinze mètres et les départs des premières branches maîtresses atteignent allègrement les dix mètres de hauteur, son point culminant étant proche des trente mètres.
    Longtemps, il a servi de protection aux nombreux troupeaux qui s’y sont abrités. Durant des siècles, il a poussé dans un terrain privé et n’apparaît dans aucun ouvrage référencé, doit être même ignoré des offices concernés ni même des monuments historiques.
  • Pourquoi la Potence ? : Pourtant il en aurait à raconter. C’est en effet sur ses branches basses, qu’à l’époque, on pendait les voleurs, assassins et bandits en tous genres d’où le nom du lieu-dit La Potence. « Quand nous étions enfants », raconte Denis Gagnepain, maire du village, «les maîtres d’école nous emmenaient à travers champs et nous racontaient l’histoire des lieux, tout comme ils l’avaient narrée à mes aïeux, métayers du château, à la ferme de La Mie au Roy où, il subsiste encore des vestiges et des souterrains secrets datant de ces époques. Le chêne était déjà là.»
  • Grâce et miséricorde : Impressionnants, ces grands bras décharnés à cette époque de l’année, qui semblent vouloir atteindre les cieux et son bruissement comme des plaintes qui voudraient voir surgir les fantômes des suppliciés, implorant grâce et miséricorde. Un endroit au caractère magique et épouvantable.


Source : Le Journal du Centre du 05/01/2014)
Image : Philippe Crevoiserat