Sauzay

De Wiki58

Le Sauzay → Le Beuvron → l'Yonne → la Seine

Description

Le dictionnaire de Paul Joanne décrit le Sauzay en ces termes :

  • Rivière du département de la Nièvre, du bassin de la Seine, dans un pays d'oolithe avec interruption de lias, commence au village d'Oudan, à 5 km 0S0 de la ville de Varzy, entre coteaux de 500 à 555 m d'altitude couverts de très vastes bois, forêt profonde avec différents noms, où le bassin de la Seine (au N et à l'E) se sépare de celui de la Loire (au S et à l'O) ; il y a 4,5 km à peine entre la source du Sauzay et celle de la principale branche constituante de la Nièvre, tributaire droite de la Loire à Nevers. Ledit Sauzay coule un moment vers le N0, puis vers le NNE et le SE ; il passe à Buzy, il boit le ru des Étangs de Corbelin, qui n'a que 5 km de cours, mais dont le bassin s'étend sur 2660 ha. grâce à des sillons secs dans le plateau. Ce ru, bien abreuvé de fonts pérennes, verse 80 l/s en volume ordinaire, 1.500 seulement en crue ; c'est ce qu'on peut appeller un courant tranquille. Le Sauzay baigne ensuite la Chapelle-St-André, passe devant le hameau, à lui homonyme, de Sauzav où lui arrive le déversoir d'un étang allongé qui lui est parallèle à une très petite distance de sa rive gauche ; puis c'est Corvol l'Orgueilleux, bourg aux environs duquel il n'est pas impossible que le Sauzay reçoive souterrainement des eaux perdues à 10 ou 12 km vers le N0 par le Nohain, qui est un affluent de la Loire à Cosne.
  • A Corvol-l'Orgueilleux, où il dessert une grande papeterie, il croise le chemin de fer de Nevers à Clamecy, qui le suivra désormais jusqu'à l'embouchure, et peu après lui arrive à droite son maître affluent, la Ste-Eugénie, dont les 130 l/s proviennent d'un bassin de 4.220 ha après quoi Il laisse sur le plateau, à gauche, Trucy-l'Orgueilleux, à droite, Breugnon ; il croise une seconde fois le chemin de fer de Clamecy à Nevers, à côté du confluent de l'Oisy ou ru de Billy, fort de 80 l/s, qui sont l'hommage de 3.380 ha ; il croise ensuite la ligne de Clamecy à Cosne près de sa soudure avec celle de Clamecy à Nevers, baigne les gros hameaux des Graillots, de Moulot, de Pressure, et rencontre la rive gauche du Beuvron à Beaugy, dans la proche banlieue d'amont de la ville de Clamecy, par 153 m. au-dessus des mers. Cours 25 km (contre environ 35 pour le Beuvron), bassin, en grande partie fait de vallons secs en plateaux secs, 20.170 ha (contre environ 30.500 pour le Beuvron), eaux ordinaires 600 l (contre les 800 du Beuvron), crues 5 à 6 mètres cubes, à peu près égales à celles du Beuvron on voit qu'il s'en faut de peu pour que le Sauzay équilibre le Beuvron, non pas en aire drainée, mais en volume normal et crues ; l'étiage est soutenu, les eaux fraîches et claires.
  • 10 moulins à farine, 1 moulin à tan, 1 moulin à huile, 1 moulin à chiffons, une grande papeterie.
  • Il est classé comme flottable à bûches perdues.

Communes traversées

La Chapelle St André
La Chapelle St André
Corvol l'Orgueilleux
Corvol l'Orgueilleux
Corvol l'Orgueilleux
  • Oudan
  • La Chapelle-St-André (hameaux du Buisson, Buzy, Croisy et Le Mez)
  • Corvol l'Orgueilleux (hameaux de Sauzay et des Caillons)
  • Trucy l'Orgueilleux
  • Oisy (hameau de Sambrèves)
  • Clamecy (hameaux du Moulot et de Pressures)

Affluents

  • le ruisseau du Corbelin, 3,6 km, sur les communes de La Chapelle-Saint-André et Menou.
  • la rivière des Forges, 1,8 km, sur les communes de La Chapelle-Saint-André et Corvol-l'Orgueilleux.
  • le ruisseau du Ru, 1,5 km, sur la commune de Corvol-l'Orgueilleux.
  • la rivière de Sainte-Eugénie, 16,9 km et un affluent, sur 4 communes.
  • le ruisseau du Paintrou, 5 km, sur les 3 communes de Breugnon, Oisy et Saint-Pierre-du-Mont.
  • le ruisseau des Vaux Godards, 1,9 km, sur la commune d'Oisy.
  • le ruisseau d'Oisy, 7,6 km, sur les communes de Billy-sur-Oisy, Oisy, Trucy-l'Orgueilleux.



--m mirault 27 août 2013 à 15:44 (CEST)
Source : Dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies. 6, Q-SD / publié sous la direction de Paul Joanne
Éditeur : Hachette (Paris)
Date d'édition : 1890-1905