Sauvage

De Wiki58

A Sauvage, une assez belle usine, créée en 1616, travailla le fer jusqu’à la crise des années 1850. Vers 1848, le haut-fourneau de Sauvage est converti en moulin à grains ; il le demeurera jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale.

L'ancien moulin

Voici la liste de quelques meuniers de Sauvage :

  • 1881 : Pierre Ferrand, domicilié à Limanton, représenté par Pierre Pautre à Sauvage, exploite  un moulin à broyer [not 1] équipé de 2 pilons.
  • 1890 : Adolphe Roux, exploitant de farine disposant d’une paire de meules plus 2 chômant, paye 59,76 F. d’impôts.
  • 1903 à 1933 : Jean Cochard ou Cocard gendre Frebault.
  • 1933 : Émile Cocard est dit exploitant de moulin. Plusieurs paires de meules dont certaines chômant ; il dispose d’un broyeur à laitier.
  • 1939 : la Veuve Émile Cocard née Reviriau[not 2]


Source

Notes et références

Notes

  1. le laitier de l’ancienne forge, qu’on peut utiliser dans les murs, les berges de canaux, les soubassements des routes…
  2. En 1938 l’Annuaire indique à Balleray le moulin Cochard

References