Poil

De Wiki58

Le village Poil est devenu célèbre grâce à son... nom

Rien d’extraordinaire, rien d’exceptionnel. Pourtant, Poil est sans doute le village le plus connu de la Nièvre… C’est sûr avec un tel nom, difficile de passer inaperçu?! Mais, ne pas oublier que Poil est une belle terre.
Oui, je suis allée à Poil. Non, je n’ai pas eu froid. Oui, la secrétaire de mairie reçoit des appels téléphoniques récurrents, pour de gentilles blagues ou parfois un peu plus salaces. Oui, des touristes se photographient régulièrement, à poil ou habillés, devant le panneau d’entrée du village. Non, les habitants ne sont pas traumatisés par le nom de leur commune. Ils sont des Pictiens, voilà tout?! Mais, c’est vrai quand même que le nom intrigue et qu’on ne peut s’empêcher de sourire…
Mais, Poil, c’est avant tout un petit village, qui a fêté son centenaire en 1960, puisque jusqu’en 1860, il était rattaché à une commune voisine, Larochemillay.
Aujourd’hui, il vit donc de manière indépendante, Poil représentant le bourg, moins peuplé qu’un des hameaux, La Vendée. Ici, au total, vivent plus de 160 habitants, dans un environnement très rural, tranquillement. Un espace qu’ils partagent une partie de l’année avec les personnes venant dans leurs résidences secondaires, presque aussi nombreuses qu’eux.
Et tout ce monde profite non seulement des beautés du Morvan, mais aussi des différents services plutôt côté Saône-et-Loire. Car à 25 km d’Autun, pas question de traverser les terres nivernaises pour aller dans le chef-lieu de la Nièvre. Il est bien plus facile, aussi, d’aller à Dijon. De toute façon, ici, à Poil, on se sent avant tout Morvandiau, une identité qui se moque des frontières départementales.
Mais, ce n’est pas une terre fermée. Poil essaye d’attirer le plus de personnes possible avec différentes animations. Et il en est une qui fleure bon le terroir : la fête de la treuffe, le dernier week-end du mois d’août. Ce jour-là, jour de brocante aussi, on mange des pommes de terre cuites dans leur peau.
À Noël, les dix-neuf enfants pas plus âgés de dix ans, ont droit à un cadeau et les personnes âgées à un colis. Et puis voilà?! Dans une petite commune, on ne peut guère faire plus. Feu d’artifice ou autres animations ne sont plus organisées. En revanche, des réalisations pour améliorer le quotidien des habitants ne sont pas oubliées. L’annexe de la mairie accueille maintenant des petites réunions, la mairie abrite l’agence postale communale, l’ancienne école s’est transformée en salle des fêtes… Et aujourd’hui, toutes les rues du bourg et de La Vendée ont un nom et les maisons un numéro.
Somme toute, une vie ordinaire mais quand même, Poil a eu un jumelage éphémère avec Montbard pour le festival des… curiosités !

Ils sont joueurs

  • «Je suis heureux d'être à Poil aujourd'hui!» lançait un Stéphane Collaro hilare, filmé en slip à côté du panneau d'entrée du village, dans une des séquences cultes de « la Lorgnette », l'émission de télévision qui succéda au « Petit Rapporteur », de 1976 à 1978.
  • Doria Tillier avait promis de présenter la météo du "Grand journal" à poil en cas de victoire des Bleus contre l'Ukraine en 2013. Elle l'a fait en se mettant en scène dans le village de Poil, dans la Nièvre.

Mais il n'y a pas que ça

Christian Courault, Max Legaré et Pierre Vacher, les trois adjoints au maire (de gauche à droite)

Malgré ces déboires, les élus de cette commune de 150 habitants font contre mauvaise fortune bon cœur. « Bien sûr, je suis né à Poil, j'ai été à l'école à Poil et je travaille tous les jours à Poil, lance dans sa barbe et sourire en coin Max Legaré, retraité EDF et troisième adjoint au maire. Entre nous, on ne fait plus du tout attention à ce genre de phrases, mais c'est différent pour les gens de l'extérieur. »
Le village a beau avoir un nom prêtant à sourire, son charme ne réside pas que dans son patronyme. A Poil, les amateurs de vieilles pierres peuvent ainsi découvrir pas moins de six châteaux bâtis du XVe au XVIIIe siècle. Celui du Mousseau accueille même une collection de cippes (stèles en pierre) gaulois découverts en 1900. Celui de la Villette, transformé en chambres d'hôte de luxe, propose des chasses privées.
La commune se situe par ailleurs dans la partie sud du parc naturel régional du Morvan, « le plus grand stade naturel ». Randonnées pédestres, à vélo ou à moto, balades en canoë, parcours en acrobranche… les amoureux d'activités en pleine nature sont servis.


Sources:

  • Journal du Centre du 16 février 2014
  • Site leparisien.fr


--Patrick Raynal 4 novembre 2014 à 18:06 (CET)