Nevers rue Hoche

De Wiki58

RUE HOCHE à NEVERS

  • D'abord ouverte de la rue du Rempart(1) à l'avenue Marceau après la mise à la disposition de la ville des terrains de l'ancienne caserne d'infanterie, son prolongement, de la rue du Rempart à la rue Saint-Martin fut décidé le 22 décembre 1899, à travers les terrains libres de l'ancienne caserne de gendarmerie. Par arrêté préfectoral du 15 février 1900, cette rue fut classée dans la voirie urbaine.
    Mis en adjudication le 6 décembre 1900, neuf lots sur 14 de ces terrains furent adjugés. Les fondations de la première maison (n° 2), mirent à découvert, le 25 mai 1901, de nombreux cercueils placés devant et sous le porche de l'ancienne église Saint-Martin, cercueils sans fond, beaucoup plus étroits aux pieds qu'à la tête, à peu près disposés par rangs et non orientés.
    Une médaille d'argent de Nerva fut trouvée le 16 mars 1904 avec quelques fragments de poteries funéraires gallo-romaines dans les fondations d'une maison.

    (1) Actuelle Avenue Pierre Bérégovoy.

    Victor GUENEAU dans Mémoires de la Société académique du Nivernais – 1925/T27