Nevers avenue Marceau

De Wiki58

AVENUE MARCEAU à NEVERS

Avenue Marceau
  • Tracée sur l'emplacement de l'ancienne caserne. Cette caserne ayant été transférée hors de la ville, moyennant une subvention à l'État (principe adopté en 1873, réalisé en 1882) et les terrains remis à la commune, les vieux bâtiments furent immédiatement démolis (1883), le nouveau quartier créé entre la Préfecture et le Parc, par l'ouverture de l'avenue Marceau et des rues Vauban, Gambetta prolongée, Hoche et Saint-Just. Il fut rapidement construit.
    N° 5 : Gendarmerie construite en 1884. La maréchaussée devait occuper en 1752 une maison rue Saint-Martin, appartenant aux Ursulines, les écuries étant dans les dépendances de l'hôtel de ville (rue de la Banque(1)). Elle fut ensuite rue Saint-Vincent, à l'hôtel Conrade (rue de la Tartre(2)), aux bénédictins de Saint-Etienne (école de la Manutention), à l'abbaye Saint-Martin, enfin, après 1884, dans cette nouvelle construction de l'avenue Marceau.
    N° 6 bis : Temple protestant, avec une entrée pour la concierge rue Gambetta.

    (1) Actuelle rue Jean Desveaux.
    (2) Actuelle rue du 14 juillet.


Victor GUENEAU dans Mémoires de la Société académique du Nivernais – 1926/T28