Naudin Achille Augustin Jean François

De Wiki58

NAUDIN Achille Augustin Jean François (1888-1967) : sénateur

Achille Naudin
  • Né le 23 juillet 1888 à Tintury, fils d'éleveur, il fait ses études secondaires au lycée de Nevers et choisit la carrière juridique : Faculté de droit de Poitiers, doctorat en droit puis doctorat en sciences politiques et économiques.
  • En 1911, il est avocat à Nevers.
  • Il se flatte, par-dessus tout, d'être agriculteur-éleveur à Nolay, commune dont il est maire de 1919 à 1940. D'ailleurs, sa thèse de doctorat en sciences politiques, a été consacrée à l'industrie liée à l'élevage dans la Nièvre. Il devient logiquement très vite président de la Chambre d'agriculture du département et par la suite, membre du Conseil supérieur de l'agriculture.
  • Il se présente aux élections sénatoriales pour la Nièvre le 16 octobre 1932 et est élu difficilement au troisième tour par 345 voix sur 679 votants, à la pluralité des voix.
  • Il est très actif à la commission des douanes : il est rapporteur sur des sujets comme l'importation des truites et autres salmonidés, le droit de douane sur les crustacés, les tarifs douaniers de certains produits lainiers, les importations en provenance du Brésil, et vingt autres décrets douaniers de 1933 à 1938.
  • En 1939, s'étant ainsi fait apprécier, il est élu secrétaire du Sénat, et réélu en 1940.
  • Cette même année, il consent à se charger du rapport sur le projet de loi prononçant la déchéance de certains élus communistes, parmi lesquels Marcel Cachin.
  • Un peu plus tard, le 10 juillet 1940, il vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain.
  • Son mandat de sénateur prend fin le 31 décembre 1941.
  • Après l'armistice, il se retire dans son exploitation agricole.
  • Il reste maire de Nolay jusqu'en 1947 puis l'est à nouveau de 1953 à 1965.
  • Chevalier de la Légion d'honneur, commandeur du Mérite agricole, grand officier du Nichan Iftikhar (ordre honorifique tunisien), commandeur du Dragon d'Annam et du Ouissam alaouite (Maroc).
  • Il décède 26 février 1967 à son domicile de Nolay.


Sources :
Dictionnaire des Parlementaires français, Robert et Cougny
Dictionnaire des Parlementaires français, Jean Jolly
Site du Sénat
--m mirault 6 juin 2010 à 08:21 (UTC)