Montigny en Morvan curés

De Wiki58

Curés de la paroisse de Montigny en Morvan (Saint Léger, et antérieurement la Sainte Trinité)

  • Nicolas de Saulot, en 1622


  • Pierre Laumain, mentionné en 1719 et en 1733
  • Balivet, mentionné en 1767
  • Henry-Marie Petitier, cité entre 1777 et 1784
  • François-Xavier Duvernoy. Né à Arleuf de Claude et Jeanne Bonnot le 15-11-1756, il est curé de Montigny quand éclate la Révolution en 1789. Prêtre réfractaire, il est dénoncé par son frère Jean-Marie, premier maire d'Arleuf, et contraint de se réfugier en Savoie.

Baudiau mentionne seulement :

  • de Cotignon, le vénérable abbé, curé de Montigny depuis de nombreuses années, mourut en 1834 ; ses successeurs furent :
  • Chartron, qui passa à Lucenay-les-Aix et à Saint Parize le Châtel, puis à Varzy ;
  • Lecoeur, plus tard aumônier de l’hôpital Bon-Secours à Paris, puis de celui de Lariboisière ;
  • Chevalard


Cette liste a été établie par Alain Trinquet, d’après « Le Morvand » de Jean-François Baudiau, et, pour tout ce qui concerne l'Ancien Régime (c'est-à-dire ici hors Baudiau) par Christian Bouchoux.