Maux curés

De Wiki58

Anciennement Moyes.


  • Jacques CORNILLAT, en 1612
  • Pierre MICHOT, cité de 1660 à 1671; il est élu bâtonnier de la confrérie de St-Laurent à Limanton le 10-6-1669
  • Claude POUGAULT. Né vers 1631, ancien curé de Nourry, il devient curé de Maux vers 1689 et y meurt en 1701; il y est inhumé le 25-12-, à environ 70 ans, après être resté curé 12 ans.
  • Charles PELLE, mentionné en 1701, 1712, 1714
  • Philippe LARLEVEAU ( ou Lardereau) est dit curé en 1708, ce qui est contradictoire avec ce qui précède
  • Joseph ISAMBERT: de même, on trouve mention de ce curé, mort avant 1714
  • Jean-Baptiste ( ou Jean) POUGAULT: on trouve sa trace de 1723 à 1752. En 1723 et 1726, il est trésorier de la collégiale ou du chapitre de Moulins-Engilbert, de même en 1737; à partir de 1748, il est prieur de St-Michel
  • Jean BARDOT. Autre contradiction, il est normalement mort avant 1752.
  • Claude PAROTTE, cité en 1753
  • François ARVEY. Né vers 1728, il meurt à Maux en 1766 à l'âge de 38 ans; il y est inhumé le 22-1, en présence de ses frères et soeur Joseph, Hugues, Jacques, et Thérèse, veuve de Léonard Ferrand.
  • Jean-Baptiste GUILLIER. Né vers 1727, il meurt à Maux en 1785, à 58 ans; il y est inhumé le 27-5 en présence de son frère M. Charles , de Tramanson, médecin, et de sa soeur dame Jeanne, épouse de M. Pierre Sallonnier. Il était déjà curé de Maux en 1773. (voir l'acte)
  • Jean CLEMENDOT, en 1788


Relevé effectué par Christian Bouchoux