Mars sur Allier église

De Wiki58

L'église Saint Julien

 
L'église Saint Julien de Mars sur Allier
  • Église d'un ancien prieuré (ordre de Cluny), maintenant paroissiale de Saint Julien, XIe et XIIe siècles ; plan en croix, figuré seulement dans l'élévation de la voûte, terminé par une abside à pans coupés, cette abside voûtée en cul-de-four ovoïde, décorée d'une moulure billetée et dentelée à modillons, dessinant de petites arcatures ; fenêtres refaites.
  • Deux travées de chœur voûtées en berceau brisé, avec doubleaux retombant sur des colonnes engagées dans la muraille, qui est décorée d'une arcature irrégulière.
  • Transept voûté en coupole au carré, en demi-berceau aux bras, qui forment seulement un étroit passage entre la nef et le sanctuaire.
  • Trois travées de nef avec bas-côtés.
  • Toutes les voûtes en berceau brisé sur des arc-doubleaux ; les doubleaux de la grande voûte sont établis sur des pilastres qui ont pour appui le tailloir de grosses colonnes reliées entre elles par des arcades brisées et doublées.
  • Fenêtres cintrées dans les bas-côtés.
  • Portail en saillie, et formé de trois retraites de cintres retombant sur des colonnettes et sur des pilastres cannelés, avec chapiteaux sculptés de feuilles d'eau, de palmes et de rinceaux sortant de têtes monstrueuses ; deux bas-reliefs superposés dans le tympan : 1° Jésus-Christ bénissant dans une auréole, avec une croix sans nimbe sur la tête, les quatre animaux symboliques autour de l'auréole, et trois figures d'apôtres, dont celle de saint Pierre, reconnaissable à la double clef ; 2° une figure de monstre de la bouche duquel s'échappent des rinceaux.
  • Contre-forts plats, talutés au sommet, remplacés à l'abside, dont l'extrémité est à pans coupés, par des colonnes prolongées jusqu'à une corniche qui a pour ornements des modillons sculptés.
  • Clocher carré par-dessus la coupole du transept : deux étages percés de baies cintrées ; décoration de tores et d'archivoltes billetées et de colonnettes au second étage ; toit en pyramide au-dessus d'une corniche à modillons sculptés.
  • Statue en pierre d'un saint évêque, XIXe siècle ?



Sources : Répertoire archéologique du département de la Nièvre rédigé sous les auspices de la Société nivernaise des Lettres, sciences et arts par M. le comte de Soultrait ; impr. nationale (Paris) – 1875 et Patrimoine des communes de la Nièvre (Éditions Flohic)
Photo : Éric Monnier (GenNièvre)
--m mirault 4 janvier 2011 à 21:41 (CET)