Legrand Maurice Etienne dit Franc Nohain

De Wiki58

Franc-Nohain (1872-1934)

Maurice Étienne Legrand dit Franc-Nohain


  • Maurice Étienne Legrand naît à Corbigny le 25 octobre 1872, d'un père agent-voyer. Il choisit le pseudonyme de Nohain en hommage au cours d’eau qui traverse Donzy, lieu où il passe ses vacances d’enfance.
  • Interne au lycée de Nevers, il va ensuite au lycée Janson-de-Sailly pour préparer l’École Normale. Il y fonde avec André Gide et Pierre Louÿs, la revue Potache.
  • Refusé à l’École Normale, il fait son droit et entre dans l’Administration.
  • Il publie ses poèmes dans la revue Le Chat Noir. Il a également écrit de nombreux livrets d’opérettes pour le compositeur Claude Terrasse et, notamment, celui de L’heure espagnole pour Maurice Ravel.
  • Il fonde Le Canard sauvage et devient le rédacteur en chef de l’Écho de Paris.
  • Il a eu deux fils,
Jean Nohain, dit "Jaboune" qui fut le parolier de Mireille
Claude Dauphin, comédien.
  • Chef de cabinet du Préfet de Haute Loire, il est nommé ensuite sous-préfet à La Rochelle, Constantine puis Montauban. Il ne rejoint pas ce poste, démissionne et s’installe à Paris.
  • Attaché à l’Écho de Paris en 1904, il en devient le secrétaire général de 1918 à sa mort.
  • Il obtient le Grand Prix de littérature en 1932.
  • Il s’éteint à Paris le 18 octobre 1934.


Contribution de Martine Noël (bénévole GenNièvre)
Sources : Wikipédia et Morceaux choisis d’écrivains Nivernais (CG 58)