La place de la Nature

De Wiki58

L’Observatoire national de l’artificialisation des sols estime que 650 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers de la Nièvre ont été goudronnés ou bétonnés entre 2009 et 2017. Cette partie du territoire, minuscule, a été transformée pour créer de l’habitat, développer l’activité ou les deux.


Un tout petit 0,1 % de la superficie totale du département qui fait de la Nièvre l’un des moins touchés de France pendant ces neuf années-là. Mais l’atteinte à l’environnement prend une autre dimension quand de rapides calculs révèlent que la Nièvre a enfoui ou va enfouir sous les aménagements fonciers (habitat, activités, mixte ou affectation à définir) l’équivalent de 1.300 terrains de football, plus de 80 fois le parc Roger Salengro à Nevers ou encore 2 fois le lac des Settons.


Ces 650 ha sortent tout droit des fichiers fonciers, d’origine fiscale, exploités par l’Observatoire national de l’artificialisation des sols, mis en place dans le cadre du Plan biodiversité pour répondre à l’objectif de suivi de la consommation d’espace.

Retrouvez les données affinées sur le site de l'observatoire


  • Source: Journal du Centre du 28 novembre 2019


Praynal (discussion) 12 janvier 2020 à 17:11 (CET)