Jouguier

De Wiki58
Jouguier au travail
Jouguier au travail
  • Le jouguier était aussi appelé joutier.
    Le joug était une pièce de bois travaillée qui servait à lier deux animaux côte à côte pour les faire travailler ensemble. Sa fabrication était assurée par les charrons mais certains c’étaient spécialisé dans ce domaine.
    La forme du joug variait peu mais il existait une différence de taille et de robustesse selon qu’il s’agissait d’un joug de vaches ou d’un joug de bœufs. Les plus imposants servaient aux charretiers qui débardaient des grumes dans des endroits difficiles.
    Il était fabriqué le plus souvent en hêtre, et la pièce de bois séjournait pendant un an ou deux, voire beaucoup plus, dans l’eau qui la protégeait ainsi de la vermoulure.
    Le joug était confectionné le plus souvent en atelier mais des travailleurs itinérants œuvraient sur place. Peu d’outils étaient nécessaires pour le réaliser. L’ajustage était important car il ne fallait pas que l’animal soit blessé par le frottement permanent auquel il était soumis pendant la traction.
    Si la forme du joug variait peu, l’attelage fixé sur la partie médiane était soumis à des différences de matériaux et de conception. Il existait au moins 4 systèmes présentant eux-mêmes des variantes. L’ambiâ était utilisé dans la moitié nord du Morvan ; lai saizouée plus au sud ; la corbotte et les cordets sur le reste du pays ; le joug à trou plus rare était utilisé dans la partie nord.

Source : Brochure Camosine Jougs et attelages du Morvan
Images : Site Delcampe