Giry

De Wiki58

Le gros chêne de la forêt de La Garenne aurait 700 ans

Le chêne de La Plaine
  • Il fait partie, sans conteste, du club des plus vieux chênes de France. Le gros chêne dit de la Plaine se dresse en forêt de La Garenne sur la commune de Giry. Pour le maire de la commune de Giry, Élisabeth Gaujour, il pourrait avoir 700 ans. Il aurait été planté en 1360, tout près de La Plaine, par Érard, le premier seigneur de Giry. Il a été planté au centre des quatre chemins, au croisement du chemin menant au château de Giry, du chemin des Sillons, du chemin de La Plaine et du chemin pour Montigny.
  • Propriétaire de la forêt depuis six ans (en 2013), Michel Dremaux, sait que sa forêt abrite un arbre remarquable. «Personnellement, je n’ai jamais vu un arbre aussi gros» déclare-t-il. Il sait aussi que de nombreux curieux se rendent sur place pour admirer le vénérable. «Ces choses-là appartiennent à tout le monde», reprend-t-il. Cependant, les visiteurs empruntent les sentiers à leurs risques et périls, puisqu’il s’agit d’une propriété privée…
  • Sur l’histoire de ce chêne, Michel Dremaux ne sait que ce qu’Élisabeth Gaujour lui a raconté : il aurait été planté sous le règne de Jean II Le Bon.
  • Pour connaître son âge exact (à quelques dizaines d’années près), il faudrait… l’abattre et compter les cernes du tronc. Ou, moins radical, mais très rare, opérer un carottage jusqu’au cœur de l’arbre, pour en retirer un morceau permettant, là aussi, de compter les cernes. Une autre technique, la dendrochronologie, permet de faire des datations avec du carbone 14.
    Car les mensurations seules ne peuvent indiquer l’âge d’un arbre. Surtout que, passé un temps, l’arbre ne grandit plus…
  • Pour l’antenne nivernaise du CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière), la forêt où est ce chêne est une forêt ancienne au sens écologique où on l’entend aujourd’hui, mais cela ne nous renseigne pas beaucoup sur son âge. Le gros chêne est donc très probablement un chêne issu de la réserve de l’ancien taillis sous futaie. Dans ce cas, et compte tenu des accroissements moyens constatés dans ces types de peuplement, ce chêne aurait plutôt 450 à 500 ans que 700, mais évidemment, tout cela est extrêmement variable et très difficile à estimer ».
  • Un chêne en bon état, mais qui commence à montrer des signes de fatigue. Comme l’a remarqué Robert Chevet (celui qui a pris ses mensurations), un passionné qui fait une sorte de Tour de France des arbres remarquables, il domine la forêt et il n’est pas exclu qu’il ait 700 ans… Mais, il montre quelques signes de vieillesse.

Source : Laure Brunet (Le Journal du Centre du 22/12/2013)
Image : Robert Chevet