Cité ouvrière Imphy

De Wiki58
Cite-ouvriere-Imphy.gif

Les constructions d'habitations s'étalent de 1880 au début du 20e siècle Elles sont construites en pierres, enduit et briques et sont situées principalement rue Berlioz et rue Debussy Cette cité est occupée par des Alsaciens et des Lorrains dans les premières années, puis sert au logement du personnel subalterne des aciéries d'imphy. Elle comprend une trentaine de maisons et de petits immeubles à plusieurs appartements. Des petites places aèrent ce quartier dit "quartier des musiciens". L'unité architecturale de l'ensemble est rendue grâce à l'emploi de matériaux de même aspect, comme le crépi ocre et les solins de briques en façade. (Patrimoine des communes de la Nièvre, éditions Flohic)


Dans la Nièvre, le logement ouvrier est né à Imphy qui devient très vite un producteur important de rails de chemin de fer. La production atteint 9.000 tonnes d’acier en 1878, fabrication abandonnée un peu plus tard au profit de produits plus spéciaux : pièces moulées et forgées, tôles, pelles, bêches, socs de charrue, sabres de cavalerie et surtout ressorts à lames dont Imphy est en 1900 le premier producteur français. En 1888, le Directeur Général de la Société est Henri FAYOL, célèbre pour ses travaux sur l'organisation, l’un des inventeurs français du  «  management  » : "prévoir, organiser, commander, coordonner, contrôler" et dont les méthodes, très prisée aux Etats-Unis, seront réimportées en France après la guerre de 39-45 par des consultants américains. www.habitat-bourgogne.org


La cité comprend 12 maisons du type ci-dessous.

Maison-ouvriere-Imphy.jpg


A l'origine, chaque maison comprenait sans doute 4 logements soit un total de 48 logements. Album photo de maisons