Chapelles

De Wiki58

Les chapelles.

  • En-dehors de l’église Saint-Aré, des anciennes églises présentées ci-dessus(1) et des monastères, Decize a compté plusieurs autres chapelles :
- Sous la tour de l’horloge, face à la rue principale de la ville, deux chapelles ont été fondées par les Coquille et les Sallonyer ; leur démolition a eu lieu en juillet 1782, afin de faciliter le passage des véhicules dans la rue ; la chapelle des Sallonyer était dédiée à Saint-Jacques , comme l’hôpital tout proche ; celle des Coquille à Notre-Dame de Pitié  ;
- les Coquille ont dû vouer un culte particulier à la Vierge de Pitié puisque, près de la ferme qu’ils ont acquise sur la route de Germancy, ils ont fait bâtir vers l’an 1430 une autre chapelle Notre-Dame de Pitié ; le domaine a pris ensuite le nom de Pitié, qu’il a longtemps porté après la disparition du sanctuaire ;
- au milieu du pont de pierre sur le grand bras de la Loire s’élevait un sanctuaire voué à Notre-Dame de Bon Port  ; les crues successives ont ébranlé le pont de pierre, emporté plusieurs arches qui ont été rebâties en bois ; la chapelle a alors été abandonnée ;
- la Chapelle Saint-Gilles s’élevait à l’entrée du faubourg du même nom ; en 1767, Simon Bijon, maréchal, possédait une maison derrière l’emplacement de cette chapelle ; elle aurait donc été détruite au début du XVIIIe siècle ;
- la Chapelle Notre-Dame de Bonne Nouvelle , dépendait de la paroisse Saint-Privé ; elle avait été bâtie le long de la route menant à Digoin et à l'embranchement du chemin menant au port de la Raye (actuelle rue de la Raie), elle a été utilisée jusqu'à la Révolution ; décrétée bien national comme les autres édifices religieux, elle a été vendue ; de 1858 à 1928, l'ancienne chapelle a servi de bureau d'octroi, avant d'être à nouveau transformée en maison d'habitation ;
- la Chapelle Saint-Thibault est le dernier vestige d'une maladrerie installée aux portes de Decize à la fin du Moyen-Age. Vendue à la Révolution, elle a longtemps servi de grange ; depuis quelques décennies, elle a été réhabilitée et une association (loge maçonnique) l'utilise pour ses réunions ;
- l'hôpital construit en 1938 et désaffecté au début des années 1990 a été doté d'une chapelle, comme les hôpitaux précédents.

(1) Saint Maurice les Decize, Saint privé les Decize et Brain

Texte et images communiqués par Pierre Volut http://histoiresdedecize.pagesperso-orange.fr/
Février 2014