Bondat Antonin dit Jean Severin

De Wiki58

Jean Séverin, pseudonyme de Antonin Bondat (1911-1998)

Jean Séverin


  • Antonin Bondat naît à Montreuillon le 21 août 1911 dans une maison construite par son aïeul.
  • Il fait ses études secondaires à Nevers à l’Institution Saint Cyr, puis à la Sorbonne à Paris.
  • Malgré une grave maladie et tout en commençant sa carrière d’enseignant à l'École Saint-Martin-de-France à Pontoise, il obtient une licence de lettres classiques.
  • Il est successivement surveillant, professeur et responsable d'une maison de l'école, l'Ermitage, où les enfants viennent après les cours, comme dans une famille.
  • Il est 25 ans directeur des études, en même temps que professeur des secondes et premières.
  • Il a la charge de propédeutique à l'Institut Catholique de Paris. Il s’évade de cette surcharge de travail en écrivant vers les années1950 sous son nom de naissance ou son pseudonyme, en souvenir de l'église Saint-Séverin.[
  • En 1980, il prend sa retraite à Montreuillon.
  • Il a été responsable de la page du Morvan dans le Journal du Centre, Président de l’Académie du Morvan, membre de l’Académie de Dijon, de la Société des Auteurs de Bourgogne et de la Société d'Études d’Avallon.

Il a obtenu plusieurs distinctions : Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre National du Mérite, Grand Prix catholique de littérature pour « Une vie peuplée d’enfants (1981) », Prix spécial du jury de la Société des Auteurs de Bourgogne pour « Morvan du cœur et de la mémoire (1995) ».

  • Il s’éteint à Talant (Côte d’Or) le 6 mars 1998.



Contribution de Martine Noël (bénévole GenNièvre)
Sources : Wikipédia et Morceaux choisis d’écrivains Nivernais (CG 58)