Boigues Joseph

De Wiki58

Le 27 octobre 1954, Decize a fêté les 80 ans de Joseph Boigues.

En 1897, âgé de 22 ans, Joseph Boigues, sorti de l’Ecole Nationale de Grignan, a repris la vieille tuilerie de Brain ; il l’a transformée en usine moderne spécialisée en carreaux d’argile. Passionné de mécanique, il a installé entre 1924 et 1927 une salle des machines très performante.

Boigues Joseph.jpg

A la suite de la crise économique des années 1936-1937, l’Usine Céramique de Decize s’est trouvée en concurrence avec les entreprises de Beauvais, d’Auneuil et de Paray le Monial.

Lors de l’occupation, l’usine a été quelque temps au service des Allemands ; en 1942, Joseph Boigues s’est associé avec Henri Ménard afin de relancer la production.

En novembre 1954, Joseph Boigues a cédé à la commune le chemin de son ancien tacot.

Il meurt en 1967 et demeure une personnalité importante à Decize dans la première moitié du 20ème siècle. Il a été conseiller municipal. Patron paternaliste et chrétien, il crée dans son usine une caisse mutuelle de santé et de retraite, il organise chaque année une fête de l’Usine Céramique à laquelle sont conviés les employés et leurs familles, il organise des séances de cinéma dès 1911 (avant l’ouverture d’un cinéma permanent à Decize), il construit des logements ouvriers, il finance plusieurs oeuvres sociales (l'orphelinat Le Chez Nous, les Cheveux Blancs...)



Praynal (discussion) 6 septembre 2019 à 19:04 (CEST)