Asnois église

De Wiki58

L'église Saint Loup

 
L'église Saint Loup d'Asnois
  • Bâtie à la fin du XIIIè siècle, elle est placée sous le vocable de Saint Loup.
  • Plan rectangulaire, avec chœur à chevet plat.
  • Le chœur voûté sur croisées d'ogives à arête, des masques aux retombées, puis un agneau pascal à la clef ; trois fenêtres en tiers-point, celles des côtés simples, celle du fond divisée par un meneau central en deux panneaux tréflés.
  • La nef, de cinq travées, est plafonnée et flanquée de bas côtés voûtés à croisée d'ogives retombant sur des colonnes engagées ou sur des pilastres, les uns carrés, les autres à pans coupés ; chapiteaux de moulures.
  • Fenêtres refaites.
  • Contre la paroi nord, épitaphe de Jacques ….. juge d'Asnois, mort en 1653, avec écusson ovale à un sautoir, accompagné d'une étoile en chef et d'un croissant en pointe.
  • Dans le dallage, épitaphe de Philippe Gestat, chirurgien, mort en 1728.
  • Au portail, gros tore cintré sur colonnettes, dans le tympan trilobé, une rosace et deux quinte-feuilles, un œil-de-bœuf au-dessus.
  • La fenêtre orientale est garnie extérieurement de colonnettes à chapiteaux.
  • Au-dessus de la première travée du collatéral nord, clocher carré à deux étages percés de baies cintrées géminées à colonnettes octogonales.



Sources : Répertoire archéologique du département de la Nièvre rédigé sous les auspices de la Société nivernaise des Lettres, sciences et arts par M. le comte de Soultrait ; impr. nationale (Paris) – 1875 et Patrimoine des communes de la Nièvre (Éditions Flohic)
Photo : Éric Monnier (GenNièvre)
--m mirault 22 août 2010 à 05:57 (UTC)