Archambault Émile Philippe

De Wiki58

Né et décédé à Prémery (1793-1873), député de 1848 à 1849


  • Il naît à Prémery le 11 juin 1793, fils de Edme et de Marie Léveillé
  • Sa famille, trop pauvre pour le faire instruire, l'ayant abandonné à lui-même dès l'âge de 14 ans, il se met dans le commerce des bestiaux, puis devient marchand de bois.
  • Le 15 janvier 1816, alors qu'il a 22 ans, il épouse à Prémery, Anne Richard âgée de 15 ans
  • En 1823, il est nommé conseiller municipal de sa commune natale, adjoint, puis maire, et conseiller général du canton. Il se montre le zélé partisan des idées libérales et démocratiques, manifeste une vive opposition aux tendances du gouvernement de Louis-Philippe, et lutte opiniâtrement contre la candidature, aux élections législatives, de Claude Alphonse Delangle, procureur général à la cour de Paris, soutenue par le ministère et par le préfet de la Nièvre, M. Mallac.
  • « Sous l'influence de ces sentiments, dit un biographe, la sève vigoureuse de son esprit sans culture s'était assez développée toute seule pour le rendre capable d'un bel et bon délit de presse contre le Gouvernement. ». Il allait pour ce délit subir une condamnation à la prison, quand la révolution de Février vient l'amnistier et faire de lui un représentant du peuple.
  • - le 23 avril 1848, il est élu le 3e sur 8, avec 34.070 voix sur 75.213 votants et 88.295 inscrits. A l'assemblée, il se sépare de ses collègues de la Montagne, et vote avec les républicains modérés, de la nuance du général Cavaignac :
- le 28 juillet 1848, pour le décret sur les clubs
- le 1er septembre, pour le rétablissement de la contrainte par corps
- le 2 novembre, contre le droit au travail
- le 27 décembre, pour la suppression complète de l'impôt du sel
- le 5 avril 1849, pour la suppression des 50.000 francs de traitement au général Changarnier
- le 18 mai, pour l'abolition de l'impôt des boissons.
  • Absent le jour du vote sur la proposition Rateau (dissolution de la Constituante), il écrit au Moniteur que, présent, il aurait voté contre cette proposition.
  • Après la session, il renonce à la vie parlementaire.
  • Il s'éteint le 17 février 1873 à Prémery, commune qui l'a vu naître 80 ans auparavant.



Source : Site de l'Assemblée Nationale.
--m mirault 10 février 2013 à 10:42 (CET)