Alluy église

De Wiki58

L'église Saint Pierre et Saint Paul

 
L'église Saint Pierre et Saint Paul d'Alluy
  • L'église est placée sous le double vocable de Saint Pierre et Saint Paul.
  • Elle est édifiée à la fin du XIIe siècle, remaniée au XIIIe, puis à la fin du XVe, augmentée d'un bas côté.
  • Plan rectangulaire ; chœur voûté en berceau brisé avec des arcs doubleaux sur colonnes engagées ; mur terminal dans lequel on remarque des colonnettes du XIIIe siècle ; baie en arc brisé à meneaux ouverte dans le mur du fond ; nefs non voûtées ; chapelle voûtée sur ogives prismatiques à l'extrémité du collatéral.
  • Sous le chœur, se trouve une crypte rectangulaire voûtée en berceau surbaissé ; trois travées séparées par des arcs doubleaux retombant sur des colonnes engagées dont les bases aplaties accusent la fin de la période romane : ces colonnes ont à peu près 80 cm de hauteur et la voûte environ 2 m ; on descendait dans cette crypte par deux escaliers placés à l'ouest. Curieuses peintures de la fin du XIIIe siècle sur les parois et à la voûte : sur le mur du fond, au-dessus de l'autel, qui est formé d'une table portée par deux colonnettes du XVe siècle, le Christ en croix accosté de la Vierge, de Saint Jean et de deux anges tenant des flambeaux ; à la voûte, le Sauveur assis, bénissant de la main droite, tandis que la gauche repose sur le globe, accompagné des quatre animaux symboliques. L'ornementation des parois de la crypte est divisée en trois étages : dans l'étage inférieur assez peu visible maintenant, des peintures d'ornement ; au second étage, une procession : des clercs portant le bénitier, le goupillon, la croix, etc. des prêtres portant des reliques, des fidèles tenant des cierges ; à l'étage supérieur, des anges balançant des encensoirs ou jouant de divers instruments de musique. Ces peintures ont presque disparu sur la paroi méridionale.
  • Le portail est en arc brisé formé de trois archivoltes à moulures en retraite, ornées de petites feuilles, de losanges, etc. retombant sur des colonnes cannelées en spirale à chapiteaux cubiques, dont un a le tailloir garni de petites feuilles.
  • La flèche centrale initialement couverte en bardeaux à été refaite en ardoises en 1891.
  • Dans la chapelle, on peut voir une Vierge du XVIe siècle sur une gloire rayonnante.



Sources : Patrimoine des communes de la Nièvre (Éditions Flohic)
et Répertoire archéologique de la Nièvre par G. de Soultrait, édité en 1875
--m mirault 7 décembre 2009 à 07:48 (UTC)