Saint Eloi

De Wiki58
Révision datée du 17 avril 2020 à 15:04 par Praynal (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Relevé dans la presse

  • Élection municipale :
    Le scrutin de ballottage qui a eu lieu dimanche à Saint Eloi pour l'élection d'un conseiller municipal, en remplacement de M. Victor du Verne, décédé, a donné les résultats suivants :
    Votants : 200. Bulletins nuls, 4.
    MM Hautecloque et Ramond, ont chacun obtenu le même nombre de voix, soit 98.
    M. Hautecloque étant plus âgé que M. Ramond, est élu.
    Par suite de cette élection le conseil municipal, étant au complet a procédé, dimanche dernier à l'élection du maire.
    M Auguste du Verne a été élu par 10 voix sur 12.
    Rappelons que M. A. du Verne, est le neveu de M. Victor du Verne, qui fut maire de la même commune pendant trente-huit ans.
    Nos vœux accompagnent le nouveau maire qui continuera à Saint Eloi, les traditions de la famille du Verne.
(Le Courrier de la Nièvre du 31/05/1903)

  • La foudre :
    Vendredi matin, la foudre est tombée à Forges, commune de Saint-Éloi, sur un ormeau et sur un poteau de télégraphe. Le fluide a suivi les fils et sur un long parcours a fait éclater plusieurs autres poteaux, tout en en épargnant un d'entre eux.
(Le Courrier de la Nièvre du 05/07/1903)

Les ruisseaux du village

Saint Eloi est traversé par les ruisseaux du Cholet, de l’Éperon, de la Venille, de la Penaude et du Guipasse.

  • Le ruisseau du Cholet prend sa source à Forges vers la rue de la Banne, passe à Charbonnières, longe l'étang,va traverser la D981 à l'est de Harlot puis se jettera dans la Loire.
  • Le ruisseau de l'Eperon, long de 9,1 km traverse Montigny aux Amognes, Coulanges les Nevers, Saint Éloi et se jette dans la Nièvre à Nevers.
  • Le ruisseau du Guipasse prend sa source à l'ouest de l'étang sous Grangebault et part presque tout droit vers l'ouest pour se jeter dans le canal de dérivation (appelé Petit Canal) entre la petite rue des Sablons et la rue de la Barbouillère.
  • Les deux autres ruisseaux ne sont pas documentés

Praynal (discussion) 27 avril 2018 à 20:21 (CEST)

Les commerces en 1956

Il y avait encore quelques métiers dans la commune au milieu du 20ème siècle.

  • Receveur buraliste: Mme Perceau
  • Aubergistes: Chateau, Mme Perceau, Mme Rouvet
  • Brocanteur: L. Moreau
  • Charcuterie en gros: Etablissements Pradel Frères au Cholet
  • Charron forgeron: Julien
  • Epiciers: Mme Perceau, Biteur
  • Horticulteur: Raclin
  • Maréchal ferrand: Thomas
  • Meunier: Alexandre
  • Tabac: Mme Perceau
  • Agriculteurs: Delapré à Saint Eloi, Maillard à Arlot, Persiault à l'Orangerie, Simon Camille aux Marots, Henri Lelong auxRues, P. Grillot aux Grands Champs, Robert Gaudry aux Briottes, Roy à Chaluzy, Laporte à la Grand Cour, Creuset à Gondière, Marteau-Championnat à Venille, C. Gauthier à la Maison Rouge, Ducrocquet à Trangy, Martin aux Marolles, veuve Gauthier aux Pruneaux, Gaudry au Pavillon, A. Gilbert à Bellevue.
  • Principaux maraîchers: Delin, Magnien, Mougne, Billot, Sencier, Thibaud, L. Niant, tous à la Baratte.

Praynal (discussion) 17 avril 2020 à 15:04 (CEST), relevé dans l'Annuaire de la Nièvre 1956-1957