Rigole d'Aron maison cantonnière : Différence entre versions

De Wiki58
(Page créée avec « thumb|150px|Maison cantonnière de la Rigole en mai 1998 Concernant cette jolie maison éclusière de la Rigole, située... »)
(Aucune différence)

Version du 5 avril 2021 à 16:32

Maison cantonnière de la Rigole en mai 1998

Concernant cette jolie maison éclusière de la Rigole, située au km 0, à la prise d’eau, dès le 20 octobre 1943, une note administrative attribuait son occupation temporaire au profit de l’entrepreneur Gauge de Crux la Ville pour 3 ans.

Après la Guerre, des photos montrent des frises de bois sculpté tombant des toits qui étaient alors en place, ainsi que le dispositif de l’écluse envoyant l’eau dans la rigole.

L’occupation temporaire par l’entreprise de BTP  s’est prolongée puisqu’un de ses salariés (Auger) y était logé avec sa famille au début des années 1950.

Par acte notarié du 16 avril 1953 chez Maître Belin à Saint Saulge, la parcelle contenant cette maison mise aux enchères, est vendue pour 150 000 francs à Louis Pilavoine, épicier à Crux.

Deux familles de locataires y ont été hébergées jusqu’en 1974 .La maison reste  maintenant propriété de famille, par Denise, fille de Louis Pilavoine et épouse de Michel Lavest.