Pierres des morts

De Wiki58
Révision datée du 27 mars 2021 à 17:10 par Praynal (discussion | contributions) (Page créée avec « ==Introduction== La pierre des morts serait un type de monument typique de l'Auvergne et du Forez, encore utilisé jusqu'à la fin du XIXe siècle. D'après une théorie... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Introduction

La pierre des morts serait un type de monument typique de l'Auvergne et du Forez, encore utilisé jusqu'à la fin du XIXe siècle.

D'après une théorie développée par Marcel Baudouin, que ne documente aucune archive que ce soit, les familles habitant dans les jasseries [1] devaient souvent descendre leurs morts sur le dos ou dans un cercueil jusqu'au village le plus proche afin que ceux-ci soient enterrés chrétiennement. Les prêtres n'étant pas toujours présents, il était prévu de grandes pierres carrées, sortes d'autels, sur lesquelles les porteurs déposaient le mort. Le prêtre prenait alors possession du mort à son retour, quelques jours plus tard (alerté par les odeurs ou par les plaintes des voisins), afin de l'enterrer suivant le rite catholique. Les familles et les porteurs étaient alors déjà retournés aux jasseries afin de continuer à s'occuper des bêtes. La plupart de ces témoignages d'une époque oubliée ont été détruits ou ont fini comme remblai pour des routes comme la pierre des morts de Saint-Anthème et témoignent d'un culte des morts aujourd'hui hélas disparu. [2]
  1. vient de « jas », un terme provençal signifiant « gîte » et servant à désigner les grandes bergeries construites à l'écart des fermes et hameaux, au milieu des terres de dépaissance. Souvent les jas sont bâtis en pierres sèches. (Wikipedia)
  2. source Wikipédia