La Fermeté

De Wiki58
Révision datée du 20 janvier 2014 à 11:18 par Mbonissol (discussion | contributions) (Annulation des modifications 22417 de Mbonissol (discussion))
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Description de La Fermeté et Prie sur l'Ixeure en 1827

La Fermeté et Prye sur la carte de Cassini
  • Faisant partie du canton de Saint Benin d'Azy et réunies pour l'administration en une seule mairie et pour le culte en une seule paroisse, lorsqu'il y a un desservant dans l'une ou l'autre commune. Leur population s'élève à 1.062 habitants, la plupart occupés de la culture des terres, de la coupe et du commerce des bois, ou du travail des forges.
  • Elles sont situées à peu de distance l'une de l'autre, dans un vallon entouré de grands bois, et sur le cours de l'Ixeure, à 8 km d'Azy et à 2 myriamètres de Nevers. On y a placé un receveur des impositions, qui touche aussi celles de Beaumont sur Sardolles, de Sardolles même, de Sauvigny les Bois et d'Imphy.
  • Il y a près de La Fermeté une carrière importante de pierre meulière, que l'on taille pour les propriétaires des moulins et des personnes qui en ont besoin. Il est facile de les conduire au port d'Imphy, pour les faire transporter par la La Loire dans les communes voisines de ce fleuve, et même au delà du département.
  • Il existait à La Fermeté un prieuré qui fut fondé par Alix ou Adélaïde, femme de Guillaume II, comte de Nevers, au milieu du douzième siècle, et l'année même de la mort de Fromond, qui fut évêque de cette capitale du Nivernais. Ce prieuré est sûrement celui de Notre-Dame dont il est parlé un peu plus bas, et fut occupé par des religieuses.
  • Il y a foire à La Fermeté le 15 mars ou le troisième lundi de ce mois ; en mai, le 17 ou plutôt le troisième lundi, en juin le quatorzième ou le lendemain de la Trinité ; le 11 octobre ou le deuxième lundi de ce mois. Celle-ci et celle du mois de mai, se tiennent au village de Thiernay, ou tout auprès.
  • Le bourg de Prie, réuni à la commune de La Fermeté, est remarquable par son château appartenant à M. le marquis du Bourg, par la forge dite de Prie sur l'Ixeure même, produisant chaque année 80 milliers de petit fer, et par celle dite de La Ferté, qui en travaille 90 milliers.
  • Il y avait dans ce bourg, une église sous l'invocation de Saint-Vincent, qui appartenait au chapitre de Nevers, lequel en nommait le curé. Elle lui avait été donnée par Natrannus, évêque de Nevers en 987.
  • Un Jean de Prie, seigneur de la Charnay, a été enterré vers l'an 1269 dans l'église de Notre-Dame de La Charité ; il donna aux bénédictins de cette ville cinq arpents de prés dans la prairie d'Argevière, et quelques autres biens pour fonder un anniversaire en son honneur.
  • La famille noble de Prie tire son nom de la terre de Prie en Nivernais, qui lui appartint pendant longtemps. Geoffroy, sire de Prie, fut présent, en 1178, à une donation faite par la comtesse de Nevers aux religieuses de Notre-Dame de la Ferté sur l'Ixeure.
  • Mademoiselle de la Grange d'Arquien, qui devint l'épouse du grand Sobieski, roi de Pologne, avait passé sa jeunesse dans le château de Prie, et lorsqu'en 1714, elle revint en France, elle voulut aller le revoir , tant elle aimait encore les lieux témoins des plaisirs de son adolescence.
  • Un village de Prie est situé à peu de distance de Pougues, et derrière la montagne qui fournit les eaux minérales de ce nom.
Source : Mémoires pour servir à l'histoire du département de la Nièvre par JF Née de la Rochelle – 1827

Note : 1 myriamètre = 10 kilomètres



--m mirault 22 décembre 2013 à 16:11 (CET)