Dispense pour affinité

De Wiki58
Révision datée du 17 septembre 2017 à 12:52 par Admin (discussion | contributions)

Définition

Une dispense est nécessaire lors d'un remariage lorsque le second conjoint d'un individu a un ancêtre commun avec le précédent conjoint décédé. (la recherche se fait jusqu'au 4ème degré)

Exemple de dispense refusée

  • Mariage 8 fév.1757 à Argenou de Germain Flatté et Marie Gillet.

Ce mariage a lieu sans aucune opposition, ni empêchement, aussi bien à Bitry (paroisse du marié) qu’à Argenou, les bans en ont été publiés normalement, les fiançailles ont eu lieu la veille. Et pourtant, on trouve en mention marginale « ce mariage s’est trouvé nul à cause d’un empêchement d’alliance au second degré qui a été découvert quelques jours après ».

Germain Flatté, fils de Nicolas Flatté et Anne Cabarat, veuf de Jeanne Mallet a épousé le 27.5.1727 à BitryCatherine Guinaut .

Catherine est la fille de Hubert Guinaut et Marguerite Blanchard (x 24.11.1699 Ciez).
Marie Gillet, est la fille de Esme Gillet et Perrette Blanchard (x 24.11.1707 Ciez).


Perrette et Marguerite sont les filles de René Blanchard et Eugène Borderieux.
Marie est la cousine germaine de Catherine, la 2ème femme de Germain.
Par le mariage de Catherine avec Germain, une alliance s’est créée entre celui-ci et Marie: ils ne peuvent donc s’épouser.


  • Source : AD 4 E 227 –art 1, vue 198.



--Danièle Carroué 17 septembre 2017