Crosnier Augustin Joseph

De Wiki58
Révision datée du 6 novembre 2013 à 08:02 par Mbonissol (discussion | contributions) (a déplacé Personnages Crosnier Augustin Joseph vers Crosnier Augustin Joseph : Suppression Personnages)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Mgr Crosnier
  • Il nait le 10 juillet 1804 à Nevers
  • Ordonné prêtre par Mgr Millaux le 1er mars 1828, il est aussitôt envoyé, à titre de vicaire, à Saint Saulge, puis à Bona où il dessert plusieurs autres paroisses du voisinage.
  • On le retrouve entre autres à Saint Parize et à Donzy où il est nommé le 21 octobre 1835 ; il y publie ses « Éléments d'archéologie ».
  • Il commence alors à s'intéresser à l'archéologie locale et déclare en guise d'introduction à l'un de ses premiers ouvrages :
 « Depuis longtemps, les magnifiques monuments … étaient considérés avec une froide indifférence ; ici ils tombaient de vétusté, faute de réparations opportunes ; là le marteau démolisseur détachait sans respect leurs admirables débris, pour les jeter au milieu des pierres brutes dans de nouvelles constructions ; ailleurs, pour les consolider, on employait la main inhabile d'un manœuvre, ou bien, sous le vain prétexte de les rajeunir, on les souillait de grossières couleurs. Cependant on finit par comprendre, et cette gloire était réservée à notre siècle, tout ce que le passé nous a laissé de grand et de beau. »
  • Il s'intéresse également de très près à l'iconographie à la suite de l'un de ses déplacements dans le midi de la France.
  • Mgr Dufêtre, évêque de Nevers, n'est pas insensible à ce discours et l'appelle auprès de lui, le 11 juin 1850, à titre de vicaire général, archidiacre de Bethléem.
  • Il fait partie en 1851, des fondateurs du Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts et il en est le premier président.
  • On lui doit bon nombre d'études sur la Nièvre dont :
Description des peintures murales de la crypte d'Alluy
Promenade archéologique à Saint Benoît sur Loire et dans les environs
Monographie de la cathédrale de Nevers (1854)
Hagiologie nivernaise ou Vie des saints et autres pieux personnages qui ont édifié le diocèse de Nevers par leurs vertus (1858)
Études sur la liturgie nivernaise, son origine et ses développements (1868)
Les Congrégations religieuses d'hommes dans le diocèse de Nevers (1877)
  • Le 8 juin 1855, Pie IX lui accorde le titre de protonotaire (dignitaire ecclésiastique de rang élevé sans être évêque) et en 1856, l'Empereur le nomme chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Il décède à Nevers le jeudi 2 septembre 1880 ; ses obsèques ont lieu le samedi suivant à la cathédrale en présence d'une centaine de prêtres, des congrégations religieuses et de très nombreux fidèles.



Source : Société nivernaise des lettres, sciences et arts (Nevers) - 1883

--m mirault 17 mai 2010 à 06:56 (UTC)