Crimes 1901

De Wiki58
Révision datée du 31 mai 2021 à 15:38 par Praynal (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

La femme fatale

Les journaux de la Nièvre nous apprennent qu'un certain Chandioux originaire de Luzy, demeurant aux Blancs, petite localité située à trois cents mètres de Lucenay, vient de se suicider en se pendant.

Rien que de très banal dans cette simple histoire, mais elle revêt un caractère particulier, on l'avouera, en apprenant que Gandioux était le mari d'une femme dont les quatre précédents époux ont succombé tour à tour dans des conditions particulièrement tragiques.

Voici cette énumération peu ordinaire : le premier s'est pendu à Avril-sur-Loire ; le second est mort à Lucenay, brûlé vif ; un troisième s'est noyé à Decize; le quatrième s'est pendu à un poirier de son verger ; le cinquième vient de suivre ce déplorable exemple, et c'est également un poirier qu'il a choisi pour rejoindre dans l'autre monde ceux à qui il avait succédé.

A qui le tour ?

Sources


Notes et références

Notes


References