Cosne sur Loire château : Différence entre versions

De Wiki58
(Page créée avec « ==Le Vieux Château== Le vieux château remonte à une origine fort ancienne, les Sénonais occupent l'embouchure du Nohain. Ils y établissent un tertre qu'ils entour... »)
 
(Le Vieux Château)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 28 : Ligne 28 :
  
 
*Transcription: Robert Bonotte <ref>Revue Blanc Cassis n°79</ref>
 
*Transcription: Robert Bonotte <ref>Revue Blanc Cassis n°79</ref>
 +
 +
[[Fichier:Cosne Vieux Chateau 2021.jpg|vignette|150px|Travaux en cours en 2021]]
  
  
[[Fichier:Cosne Vieux Chateau 2021.jpg|vignette|150px|Travaux en cours en 2021]]
 
 
Comme évoqué à plusieurs reprises, des fouilles vont bien être organisées, au printemps, sur le site du Vieux-Château de Cosne. Les démolitions des immeubles de la rue Baudin ont permis de faire apparaître les remparts de cette ancienne prison. <ref>https://www.lejdc.fr/cosne-cours-sur-loire-58200/loisirs/les-fouilles-au-vieux-chateau-de-cosne-debuteront-au-printemps_13906355/</ref>
 
Comme évoqué à plusieurs reprises, des fouilles vont bien être organisées, au printemps, sur le site du Vieux-Château de Cosne. Les démolitions des immeubles de la rue Baudin ont permis de faire apparaître les remparts de cette ancienne prison. <ref>https://www.lejdc.fr/cosne-cours-sur-loire-58200/loisirs/les-fouilles-au-vieux-chateau-de-cosne-debuteront-au-printemps_13906355/</ref>
  

Version actuelle datée du 28 avril 2021 à 12:10

Le Vieux Château

Le vieux château remonte à une origine fort ancienne, les Sénonais occupent l'embouchure du Nohain. Ils y établissent un tertre qu'ils entourent de fossés profonds, qu'ils bordent de palissades contrebutées de pierre et de terre, étayés de fortes pièces de bois. Ainsi ils pouvaient surveiller le Nohain et la Loire.

En 1403 un écrit porte la mention "li chatiau de Cosne"'

Vers le milieu du Vème siècle, le seigneur laïque qui partageait la suzeraineté de Cosne avec l'évêque d'Auxerre fit entourer ce tertre de murs épais, autour duquel se groupèrent une quarantaine d'habitations. Au milieu du VIIème siècle Pépin le Bref, le père de Charlemagne, y fit halte avant de traverser la Loire pour se rendre à Sancerre.

En 892 le roi Eudes s'y arrêta avant d'aller combattre le duc d'Aquitaine.

A chaque changement de prélat au diocèse d'Auxerre, le nouvel évêque devait passer au moins, une nuit au château.

Au XIIIème siècle le château fut entièrement reconstruit, l'enceinte munie de six tours crénelées très élevées et reliait directement aux murailles entourant la ville au côté ouest.

Vers 1640, Richelieu, ministre de Louis XIII, fit abaisser les tours au niveau d'un terre-plein, lequel disparut en l860 lors des transformations que subit le château pour devenir une prison. L'ancienne prison était située rue Pasteur.

En 1926 par mesure d'économie, plusieurs sous-préfectures dont celle de Cosne furent supprimées. Cela entraîna celle de la prison. Cette dernière devint propriété de la ville.

A la libération le vieux château servit, pour quelques temps, de prison. Depuis divers aménagements, y ont créé des salles de réunion, mais le caractère carcéral de ce bâtiment subsiste.

  • Transcription: Robert Bonotte [1]
Travaux en cours en 2021


Comme évoqué à plusieurs reprises, des fouilles vont bien être organisées, au printemps, sur le site du Vieux-Château de Cosne. Les démolitions des immeubles de la rue Baudin ont permis de faire apparaître les remparts de cette ancienne prison. [2]

  • Photo : Journal du Centre
  • Publication Praynal (discussion) 28 avril 2021 à 11:49 (CEST)

Notes et références

Notes


References