Cessy les Bois église

De Wiki58

L'église Saint Christophe

 
L'église Saint Christophe de Cessy les Bois
  • Église de l'ancien prieuré de Saint Baudèle (ordre de Saint Benoît), maintenant paroissiale, consacrée en 1548.
  • Plan en croix terminé par un chevet à pans coupés.
  • Le chevet, le chœur et les deux travées de la nef, voûtés sur membrures rondes et prismatiques mêlées, d'un dessin compliqué, retombant jusqu'à terre ; membrure sous-faîtière ; aux chapelles, ouvertes dans la seconde travée de la nef, qui forment les bras de la croix, membrures pénétrant des colonnes engagées.
  • Fenêtres gothiques à remplages flamboyants, celles du chevet plus larges et plus hautes que les autres.
  • Dans le chœur et dans la chapelle sud, frontons avec pilastres de la Renaissance qui devaient renfermer des inscriptions tumulaires.
  • Dans la nef, fragments de peintures du XVIè siècle : Jésus-Christ, saint Jean l'évangéliste, saint Jacques en costume du temps, saint Pierre, saint Paul, saint André et saint Jacques le Mineur, placés sous des dais avec leurs attributs ordinaires.
  • Dans le dallage de la nef, tombe gravée au trait, représentant une femme en costume des premières années du XVIIè siècle, les mains jointes, la tête accostée de deux écussons : l'un à un lion (du Ruel), l'autre palé, au croissant brochant sur le tout (de Reugny) ; l'inscription, en lettres capitales romaines fort effacées, apprend que cette dalle recouvre la tombe de N..... de Reugny, femme de Charles de Ruel.
  • Deux dalles du chœur portent les épitaphes de Marie Boursault, femme de Thomas Audrillat, morte en 1646, et de François Poche, curé de Cessy, mort en 1691.
  • Porte en anse de panier ouverte sous une archivolte gothique de moulures rondes et prismatiques mélangées, décorée de choux frisés et de marmousets, entre deux montants amortis en pinacle ; contre-forts saillants à retraite ; corniche garnie d'une moulure ronde.
  • Le linteau de la porte du cimetière formé de la moitié d'une tombe plate, dont l'autre moitié est en morceaux dans la cour du presbytère ; cette dalle, qui était dans l'église, porte la représentation, gravée au trait, d'un homme d'armes du temps de Louis XIII, les mains jointes, ses gantelets à ses pieds ; l'inscription en lettres romaines, dont une partie est détruite, donne le nom de ce personnage, Charles du Ruel, écuyer, sieur de Fontenyl, gouverneur de Clamecy, mort en 1624. Depuis la description qu'en a fait de Soultrait, la dalle a été insérée dans le mur de la mairie.



Sources : Répertoire archéologique du département de la Nièvre rédigé sous les auspices de la Société nivernaise des Lettres, sciences et arts par M. le comte de Soultrait ; impr. nationale (Paris) – 1875 et Patrimoine des communes de la Nièvre (Éditions Flohic)
Photo : Éric Monnier (GenNièvre)
--m mirault 27 septembre 2010 à 06:28 (UTC)