Brasserie : Différence entre versions

De Wiki58
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
[[Image:bière des Bertranges.jpg|thumb|right|200px]]
 
[[Image:bière des Bertranges.jpg|thumb|right|200px]]
 
5 bières sont proposées:  
 
5 bières sont proposées:  
*la Bertranges Blanche (un bière très florale),  
+
*la Bertranges Blanche (très florale),  
*la Bertranges Blonde (une bière robuste),  
+
*la Bertranges Blonde (robuste),  
*la Bertranges Ambrée (une bière épicée),  
+
*la Bertranges Ambrée (épicée),  
*la Bertranges Brune (une bière spéciale),  
+
*la Bertranges Brune (spéciale),  
*et la Stout des Bertranges (une bière de type Irlandaise)
+
*et la Stout des Bertranges (de type irlandaise)
  
  

Version du 2 janvier 2014 à 18:40

La première brasserie artisanale de la Nièvre

Créée en février 2010 la Brasserie Artisanale des Bertranges fabrique et conçoit des bières nivernaises et authentiques à Saint Aubin les Forges (58) à seulement 20Km de Nevers. Cette brasserie produit en très petites quantités.

Bière des Bertranges.jpg

5 bières sont proposées:

  • la Bertranges Blanche (très florale),
  • la Bertranges Blonde (robuste),
  • la Bertranges Ambrée (épicée),
  • la Bertranges Brune (spéciale),
  • et la Stout des Bertranges (de type irlandaise)


"Au début, on voulait juste faire notre bière nous même"

Brasseur.jpg

"On a commencé à brasser tout les deux chez Denis, à Germigny sur Loire dans une petite maison désaffectée où on faisait chauffer l'eau sur une bonne vielle cuisinière à bois. En tant qu'amateurs pendant 3 ans nous avons pu brasser une vingtaine de bières différentes pour aboutir à quelques recettes qui nous plaisaient vraiment. Au début on passait quand même pour deux illuminées..."


"Dés qu'une occasion se présentait, on apportait timidement nos premières bières, surtout des bières blondes au début. On a été assez surpris par les commentaires des amis qui goutaient et qui trouvaient même ça bien meilleurs que certaines bières industrielles du commerce."


Site web: http://www.brasserie-bertranges.com


--Patrick Raynal 2 janvier 2014 à 17:36 (CET)