Balleray château

De Wiki58
Révision datée du 15 mai 2021 à 14:13 par Praynal (discussion | contributions) (Château de Lupy)

Château de Lupy

Le lieu est nommé Luppy en 1390, puis Luppiacum en 1404. Le château est situé entre les hameaux de Nyon et d’Arriault. La construction est de plan rectangulaire, possède de nombreux bâtiments agricoles, un des bâtiment du domaine est accolé a un important pigeonnier au nord-est muni de passages défensifs pour des mousquets.

Situé à environ deux kilomètres au nord-est du village de Balleray, au nord du hameau de Lupy, le château date du XIVème pour les parties les plus anciennes. Mais comme la plupart des châteaux du Nivernais, il a été endommagé pendant la guerre de Cent Ans.

Gravure ancienne

Un château moderne, de plan rectangulaire, a été ajouté au XIXème.


Cet ancien fief appartenait à la grande châtellenie de Montenoison, qui en comptait 130 en 1121. En 1693, il est qualifié de baronnie. Le château et le fief appartenait alors à Léonard de Bonnet, baron de Lupy et seigneur de Chateauvert [not 1] et La Mosle.

Fichier:Balleray chateau de Lupy.jpg
Photo du 21ème siècle

Louise, sa fille née en 1679 de son mariage avec Madeleine de Cottignon, dame de Chateauvert , épousa le 01 avril 1693, à Saint Martin du Tronsec, François de la Roche Loudun qui devient alors seigneur de Lupy, Chateauvert et autres lieux. Leurs descendants prirent le nom de La Roche de Lupy.


Leur fils Alexandre de la Roche de Lupy [not 2] hérite en 1724, lors du partage avec ses frères et sœurs, du château et du fief de Lupy, moins les bois. Il se marie le 05 fév 1725 à Nevers Saint Arigle avec Marguerite Brisson. En 1724, le château et le fief de Lupy sont ainsi décrits : La Terre et seigneurie de Lupy, paroisse de Balleray, justice haute, moyenne et basse, vaut 600 livres environ. Elle consiste en plus en un chasteau basti en pavillon, dans lequel sont deux chambres basses, deux chambres hautes, et un cabinet, greniers dessus et un escalier pour monter aux susdits chambres, cabinet et greniers, le tout couvert de thuilles. Une cour, renfermée en partye de muraille dans laquelle est une grande grange, étables et écuries dans icelle, et une vinée dans laquelle sont deux cuves et un pressoir sous la même couverture, qui est couverte de thuilles et partye d'esseaunes. [not 3] Une autre petite cour, au bout de la dite grange, dans laquelle est une petite tour; au bas d'icelle est un cellier et au dessus un petit grenier. Un jardin derrière ledit pavillon et attenant ladite cour, de la contenance d'environ deux boisselées. Valeur des bois de Lupy (fonds) : 9 254 livres 15 sous.


Leur fils Etienne de la Roche de Lupy [not 4] épouse le 22 janvier 1765, à Nevers Saint Pierre, Louise Gascoing. Il est alors comte de la Roche Loudun, chevalier seigneur de Lupy. Il servit comme officier et fit partie, le 14 mars 1789 à Nevers, de la noblesse du Nivernais réunie dans l'une des salles du château ducal pour l'élection des députés aux États -généraux. Il possédait également des terres à Marzy et Saint Germain d'Heuille. Lui et sa femme furent guillotinés à Paris le 4 thermidor an II (22 juillet 1793), victimes des fureurs de la Révolution.

Photo Airbnb

La propriété de Lupy fut vendue, en 1839, par la comtesse de Charry-Lurcy et sa soeur Marie Louise Angélique [not 5] à M. Gustave de Mullot de Villenaut qui la transmit à son fils. Ce dernier la laissa à son petit-gendre le vicomte Joseph de Gaulmyn. Actuellement, c'est une propriété privée. L'ancienne tour de pierre a été aménagée en chambre d'hôtes.

Sources

  • Histoire généalogique de la Maison de la Roche du Ronzet

https://play.google.com/books/reader?id=7WfcY4PbLGkC&hl=fr&pg=GBS.PA20

  • Terre et seigneurs en Dionzais

https://docplayer.fr/129771322-Famille-de-la-roche-loudun.html

Notes et références

Notes

  1. Fief situé à Marseille les Aubigny (18)
  2. né le 15 fév 1702 à Cosne sur Loire, décédé le 22 fév 1766 à Nevers
  3. essaumes = bardeaux de bois
  4. né au château de Lupy et baptisé le 31 juillet 1731 à Nevers Saint Etienne
  5. filles d'Etienne de la Roche de Lupy

References