Bénédiction de cimetières et autres lieux, bénédiction de cloches et autres

De Wiki58

Dirol

  • Ce jourd’hui deux septembre 1782 – Nous curé soussigné de cette paroisse après avoir obtenu de Monseigneur l’Evêque de ce diocèse pouvoir de faire solennellement la bénédiction d’une cloche en date du douze juillet présente année pour servir en la présente paroisse, nous avons délégué pour en faire la cérémonie Maître Jean Antoine Colin prêtre curé de la paroisse de Metz le Comte diocèse d’Autun lesquels ont été assistés de messieurs les curés de Monceaux, St Didier, Moissy-Moulinot, et du Sieur François Hippolite Magnant vicaire à Metz le Comte, la ditte cloche sous le vocable de Marie Thérèse qui est le nom de Dame Marie Thérèse Duquesnay Chassignelle chanoinesse du Noble Chapitre Leignieux maraine et de messire François Marie Robert Boirin de Bouy cheveau léger de la garde du Roy parain représentés par Sieur Jacques Vieneau Marchand fermier à Dirol et Demoiselle Cécile (blanc) paul demeurant au château D’agnié lesquels se sont soussignés avec nous.
    Desmolins curé de Moissy-Moulinot, Sauvageot curé de Monceaux, De Bouy, Gagneau curé de St Didier, Collin curé de Metz le Comte, Parent curé de Dirol

Saint-Aubin-les-Forges et Frasnay-les-Chanoines

  • Le onze du mois de juillet 1721 en vertu de la permission accordée par monseigneur l’Evêque de Nevers ont été bénies deux grosse et moyenne cloches de cette église par MreJoseph Rabuteau archiprêtre et doyen de Prémery, le parrain de la grosse a été messire Alphonse François de Simiane abbé de Marcillac seigneur baron de Frasnay maître de l’oratoire de [ill.] monseigneur le Duc d’Orléans régent de France, et la marraine dame Marie de Genetoux dame de Sercy et Montigny, a été parrain de la seconde cloche messire Gaspard de la Platière chevalier seigneur de Sercy et Montigny, le colombier, et la marraine Dame Françoise Damons épouse de messire Claude Antoine Bourgoing écuyer seigneur de la Douée.
    Signé Goby
  • Le vingt six septembre an que dessus (1740) nous avons béni la grosse cloche de cette église à qui nous avons donné le nom de Catherine par moi soussigné assisté de Mr le curé de Rigny. Le parrain a été Mr Claude Berger Seigneur Baron de cette paroisse, la marraine Dame Catherine Godin de Moussy épouse de Monsieur Jean Baptiste Grasset qui ont signé avec nous.
    Signé Catherine Godin-Grasset, Berger de Frasnay, Geoffroy curé de Rigny, Berger de Montigny, Berger de Chamilly, L. Duranger, C. Vareilles, Guiot, G. Lejeune curé de Saint-Aubin et Frasnay

  • Le 6 décembre 1778 nous avons fait la bénédiction du nouveau cimetière qui a été construit la même année.
    Signé Alliot curé

Thianges

  • Cejourd'hui 25 juillet 1718, la bénédiction de la cloche de Thianges, fondue au dépens des habitants de ladite paroisse, a été faite par moi, curé soussigné. Le parrain, haut et puissant seigneur Monseigneur Jules-Jacques-Philippe Mazarini de Mancini, comte de Nevers, héritier au duché et pairie Nivernais Donziais, ancien ressort et enclave de Saint-Pierre-le-Moûtier, grand d'Espagne de premier ordre, prince de Vergogne et du Saint-Empire, chevalier des ordres du roy et lieutenant-général au pays de Nivernais ; et la marraine haute et puissante dame Louise-Magdeleine de Damas de Thianges, duchesse de Sforce, lesquels ont nommé pour remplir leur place M. Jean Rossignol père, bourgeois, pour Monseigneur, et Madame de Rosticelly, épouse de M. de Rosticelly, officier de mondit Seigneur, pour remplir celle de Madame, lesquels ont signé : Pinet - Françoise Tabournau ; Bardos, prieur d'Anlezy - Roumier, prieur, curé de Langy ; Beaumont, curé de Diennes ; Regnault, prieur, curé d'Aubigny ; Siernel - C. Pinet - Demares ; Rossignol - Rosticelly ; Rossignol, curé de Thianges.
  • Le 15 juillet 1725, en vertu d'une commission de Mgr l'évêque de Nevers, adressée à nous, en datte du 12 présent mois, signée † Charles, Evêque de Nevers, et plus bas par Mgr Jacob, nous avons, curé soussigné, fait la bénédiction d'une des cloches de cette église, de laquelle été parrain Messire Jean-Pierre Pinet, chevalier, seigneur des Ecotz, trésorier de France au Bureau des Finances de Moulins-en-Bourbonnais. La marraine Madame Félicité-Catherine Guerre, femme de M. Benoît de Fevauche, seigneur de Saint-Maur et président en la chambre des Comptes de Nevers. La ditte bénédiction faite en présence de Messire Balthazard Dougny, prestre-doyen de Moulins-Engilbert, curé de Champvert, de Monsieur Sault de Germancy, conseiller de la Chambre et Cours des Comptes des Domaines et Finances de Bourgogne. Signé : Dougny, curé de Champvert ; Catherine-Félicité Guerre de Saint-Maurice ; Pinet des Ecotz ;Le Sault de Germancy - Roy Boudeville ; F.-M. Guerre - Sallonnier de Faye ; Thonnelier, curé de Thianges.
  • En 1840 a lieu la bénédiction d'une cloche fondue à Mehun-sur-Yèvre. Elle pèse 155 kilos et ne comporte pas d'autre inscription que les noms des membres du conseil municipal d'alors.
    L'an 1840, fondue par les soins de MM. Charles Martin adjoint, Jacques Guillaudat, Jean Thiraut, Simon Joly, Jacques Dumousseau, Léonard Pouillat, Jean Girard, Jean Guimblet, Jacques Derat et François Pouillat, maire de la commune. Elle est bénie le 14 juillet 1840, par Jean-Baptiste-Marie-Charles-François Frain, vicaire général, chanoine de la cathédrale et supérieur du grand séminaire de Nevers. Le parrain est François Pouillat, maire, la marraine est Gabrielle Pouillat, veuve de Gilbert-Marie Durand. Cette cloche en remplace une autre, plus petite, qui est fendue et ne porte ni date ni inscription.

Sources : BMS des paroisses, Thianges par l'abbé Ad. Chauve

Martine NOËL (discussion) 21 juillet 2018 à 14:02 (CEST)